Joindre l’utile à l’agréable, c’est toujours bon à prendre. Alors aller se faire un bon concert en se disant que ça ne fait pas de mal à la planète, on prend forcément ! A l’Aéronef, c’est comme ça que ça marche depuis février : la salle de concert lilloise a opté pour le live à développement durable. 

Quand on regarde tout le matos électrique d’une salle de concert, on se doute bien que la facture d’énergie doit être salée à la fin d’une saison. A l’Aéro, qu’elle soit salée, passe encore, mais que l’énergie ne soit pas verte, ça commençait à titiller sérieusement l’équipe.

Comme Rome ne s’est pas construite en un jour, l’Aéronef n’est pas passé à l’énergie verte en 24 heures non plus. Il a fallu tester, se renseigner, se faire aider et, surtout, prendre le temps de trouver les bonnes solutions.

Ça fait déjà cinq ans que l’Aéronef travaille notre responsabilité sociale et écologique, . On sait très bien que notre activité est énergivore mais on ne voulait pas non plus aller contre nos valeurs. Le pari, c’est de devenir plus responsable et de se développer durablement en expérimentant plein d’alternatives”

Clémence, directrice de projet à l’Aéro

Il y a trois ans, la salle lilloise se rapproche d’Enercoop, un fournisseur d’électricité renouvelable et locale. “C’était l’offre qu’on souhaitait, explique Clémence. Sauf qu’on était pas prêts. C’était un gros changement économique, il fallait d’abord qu’on soit plus sobre et efficace pour impulser une dynamique pérenne“.

L’Aéro fait alors le choix de passer à 50% énergie verte chez EDF et travaille à obtenir la certification internationale ISO 20121 qui mêle événementiel et développement durable. En même temps, elle travaille pendant six mois avec des étudiants ingénieurs de l’ISA, (l’école supérieure lilloise en agriculture, agroalimentaire, environnement et paysage) pour faire un petit inventaire énergétique et choper des conseils.

Multiprises à interrupteur, détecteurs de mouvements pour l’éclairage, lombricomposteur, végétalisation du patio, récupération des petites bouteilles d’eau entamées en bord de scène… L’Aéro a intégré de nouveaux éco-gestes au fil des ans. Jusqu’à passer à la vitesse supérieure en février et intégrer finalement Enercoop.

Alors bien sûr niveau lumière et son, vous ne verrez aucune différence lors de vos prochains concerts. Mais ça fait toujours du bien de se faire plaisir sans culpabiliser.