Photo archive @PhilippePauchet/LaVoixDuNord

Le Biplan a décidé d’annuler le restant de la saison début mai après une visite de la commission de sécurité. Son avenir reste encore incertain mais pas question pour l’asso Vol de nuit de déroger à la tradition du baloche de la liberté du 13 Juillet. 

Ce baloche, ça date de plus de 20 ans, avant même qu’on reprenne les rênes du Biplan“, rappelle Valentin, régisseur. En gros, chaque 13 juillet depuis des temps ancestraux, la salle de concert lilloise s’enjaille pour la dernière de sa saison la veille de la fête nationale.

Et ce n’est pas une issue de secours qui ne s’ouvre pas dans le bon sens qui va faire tomber la tradition. Le baloche de la liberté aura son édition 2018 ce vendredi avec une programmation aux petits oignons avec un bal folk, The Remede, les spécialistes des cover de The Cure à la frenchie, le trio lillois Blanck Mantis Project et, pour finir en beauté, DJ Fred Flam, un habitué de la case.

Pour l’édition 2019, par contre, rien n’est moins sûr. “Une rouverture en septembre ? On l’espère mais c’est encore trop tôt pour le dire, confie Lilian, l’administrateur. La mairie et les pompiers sont revenus sur place et il faut maintenant faire accepter le changement de l’issue de secours à la copropriété avant même de commencer d’éventuels travaux. C’est de l’administratif et ça prend du temps“. Une AG doit décider du sort du Biplan dans le courant du mois. 

Ce baloche, c’est la dernière date de la saison 2018 du Biplan, mais ce pourrait être la dernière tout court.

Pour le côté pratico-pratique, on reprend les bases : c’est le vendredi 13 juillet, à partir de 19 heures et jusqu’au bout de la night. Le Biplan, c’est à Wazemmes, 19 rue Colbert et pour l’entrée, c’est prix libre.