Du 27 au 30 septembre, Lille inaugure son premier festoche dédié aux comédies françaises et internationales. Niveau prog’, on part sur des films aux punchlines et scènes cultes qui ont traversé le temps…Comme Les Visiteurs.

Déjà, une bonne partie du festival est consacrée à une légende du cinéma français, Pierre Richard aka le “Grand Blond”. Et ça c’est non négligeable parce que cet homme nous fait marrer depuis ses débuts dans les années cinquante et qui est lauréat du César d’honneur depuis 2006. Si vous ne le connaissez pas, on vous conseille de le découvrir avec Le Grand Blond avec une chaussure noire ou La Chèvre ou Les Fugitifs ou tout ses films en fait. Et ça tombe bien, Ciné Comédies vous a fait une belle sélection pour cette année :

Mon oncle de Jacques Tati (1958)
Les Malheurs d’Alfred de Pierre Richard (1971)
Le Grand Blond avec une chaussure noire de Yves Robert (1972)
Je sais rien mais je dirai tout de Pierre Richard (1973)
Un nuage entre les dents de Marco Pico (1974)
La Moutarde me monte au nez de Claude Zidi (1974)
On aura tout vu de Georges Lautner (1976)
Le Jouet de Francis Veber (1976)
La Carapate de Gérard Oury (1978)
La Chèvre de Francis Veber (1981)
Les Fugitifs de Francis Veber (1986)
Paris pieds nus de Abel et Gordon (2017)

Pour vous donner un aperçu, voici une scène culte de la Chèvre (film qui signe son premier duo avec Gérard Depardieu).

Et si vous êtes un gros fan, on vous recommande aussi les deux documentaires projetés pendant le festival qui retracent sa vie d’artiste : Pierre Richard, l’Art du déséquilibre de Jérémie Imbert et Yann Marchet (2005) et Pierre Richard, le Discret de Grégory Monro (2018).

Le festoche rend aussi hommage à l’humoriste, acteur, producteur et réalisateur américain Jerry Lewis, décédé l’année dernière, à travers le documentaire Jerry Lewis, clown rebelle de Grégory Monro (2017) qu’on vous recommande très chaudement.

Pour le reste de la programmation, on reste sur des films cultes, aux acteurs et répliques mémorables :

Faisons un Rêve de Sacha Guitry (1936)
• Le Schpountz de Marcel Pagnol (1938)
Les Tontons flingueurs de Georges Lautner (1963)
• Le Diable par la queue de Philippe de Broca (1969)
• Laisse aller… c’est une valse de Georges Lautner (1971)
Le Viager de Pierre Tchernia (1972)
Les Aventures de Rabbi Jacob de Gérard Oury (1973)
• Clara et les chics types de Jacques Monnet (1981)
• Les Ripoux de Claude Zidi (1984)
• Mes meilleurs copains de Jean-Marie Poiré (1988)
Cuisine et dépendances de Philippe Muyl (1993)
Les Visiteurs de Jean-Marie Poiré (1993)
Le Dîner de cons de Francis Veber (1998)
La Bûche de Danièle Thompson (1999)
OSS 117, Le Caire nid d’espions de Michel Hazanavicius (2006)

 

Et comme le cinéma ne fait jamais de vieux os, le festival s’ouvre sur le nouveau film de Pascal Thomas, A cause des filles…et des garçons ?! en avant-première avec l’équipe du film, le jeudi 27 septembre à 20 heures à l’UGC Ciné Cité.

Sinon, niveau tarifs, on se pose là : 25 euros le pass nominatif, et 35 euros la carte de dix séances. On vous invite à vous rendre sur le site du festival pour plus d’informations pratiques, genre séances et compagnie.