Voilà un garçon bien comme il faut. Non content d’être un espèce de génie en piano, Francesco Tristano a aussi décidé de composer de l’électro pour son plaisir personnel et ceux qui l’écoutent. Le 28 septembre, il sera avec son piano dans la Galerie du Temps du Louvre pour la soirée d’ouverture du festival Muse & Piano.

Et on ne peut que vous conseiller de prendre vos places pour cette soirée. Parce que si vous connaissez l’artiste, vous savez de quoi on parle et d’ailleurs vous êtes très certainement en train d’acheter vos places. Et si vous n’en avez jamais entendu parler, on peut vous faire un petit rappel : Francesco Tristano, Luxembourgeois de son Etat, a fait ses classes à la Juliard School en piano et a bluffé rapidement tout le monde par sa maîtrise de l’instrument.

Le truc, c’est qu’il aime beaucoup Bach et Ravel, mais il aime aussi les musiques plus XXIe siècle, voyez vous. Alors régulièrement, il en fait un petit mix. Notamment avec Aufgang, son groupe electro-pop aux sonorités oufifiantes.

Voilà, sinon, il a aussi fait un petit duo avec Carl Craig, comme ça.

Vous voyez ce qu’on veut dire, maintenant ? Donc. Le 28 septembre, il va commencer par un petit concert dans la Gallerie du Temps, qui est tout de même un lieu fameux, puis fera la seconde partie de soirée en mode piano-electro dans la salle de spectacle du musée, la Scène.

Allez, on arrête de tergiverser.

Allez, les infos qui sont pratiques : 

C’est donc le 28 septembre à partir de 19h30 (deux concerts surprise se suivent avant ça à partir de 16 heures) au Louvre Lens (un train vous y emmène en moins d’une demi heure). Tarifs ? 14 euros pour tout le monde, 5 euros pour les étudiants. Cool, hein ? Et on réserve sur le site du Louvre-Lens