Où acheter de la bière artisanale dans la métropole lilloise ?

Dans Bière
Scroll par là

Les super­mar­chés du coin ne se défendent pas trop mal en ce qui concerne le rayon bière, c’est vrai. Mais aller ache­ter son stock de blonde direc­te­ment chez le pro­duc­teur, c’est encore mieux. Revue de détail de ce qui se fait de mieux dans la métro­pole lil­loise. 

  • Bras­se­rie Cam­bier — Croix
    La Mon­gy, vous connais­sez? Une très belle bière qui se décline en plu­sieurs cou­leurs mais ne pèche jamais sur la qua­li­té. Son papa, Chris­tophe Cam­bier, s’est ins­tal­lé à Croix pour la faire, elle et sa cou­sine la Sai­son Bio (en édi­tion limi­tée, de temps en temps). Une de nos adresses pré­fé­rées, d’au­tant qu’un bar tient office de bou­tique. On goûte au pro­duit sur place et on repart avec sa caisse.

Bâti­ment M, 2 Rue Jean Mon­net, 59170 Croix. Site inter­net juste .

  • Les bières de Céles­tin — Vieux-Lille
    Vous êtes peut-être déjà pas­sé devant sans même le réa­li­ser. Cachée dans une petite rue du Vieux-Lille, la bras­se­rie Céles­tin sort de ses petites cuves trois bières de toute beau­té : la Wal Triple, la Dix (pour dix hou­blons dif­fé­rents uti­li­sés dans la recette, miam), et la Hop­py Yuzu, une blonde légère aci­du­lée. Petit plus : le bras­seur n’est pas jaloux, puisque sa bou­tique pro­pose aus­si une sélec­tion très géné­reuse des bières du monde entier.
    Le site inter­net juste ici.

L’a­dresse : 19, rue Jean-Jacques Rous­seau à Lille

  • L’a­te­lier des bras­seurs — Lin­selles
    Alors là c’est car­ré­ment génial. Parce que non seule­ment on peut repar­tir avec un (deux, trois…) carton(s) de cette Lin­sel­loise fameuse (men­tion spé­ciale à la brune, un régal), mais en plus on peut prendre ren­dez-vous pour y faire sa propre bière. Le bras­seur est un pro­fes­seur patient qui vous aide tout au long du pro­ces­sus, en entre­cou­pant les étapes de dégus­ta­tion de ses propres pro­duits.

49, Pavé de Stem­berg, Lin­selles. Plus d’in­fos juste .

  • Bras­se­rie du Pavé — Enne­ve­lin
    Mais qu’est ce qu’elle est bonne cette PVL… On la trouve de plus en plus dans les super­mar­chés qui ont du goût, mais il ne faut pas hési­ter à se rendre direc­te­ment à la bras­se­rie pour y ren­con­trer son pro­prié­taire, ancien pho­to­graphe deve­nu bras­seur (et on le remer­cie) et visi­ter les lieux. Atten­tion cepen­dant, la bras­se­rie n’est ouverte au public que le ven­dre­di de 10 heures à 16 heures. Le reste du temps, chut, la bière se fait.

Ren­sei­gne­ments par ici.  6 Rue d’En­ne­tières, Enne­ve­lin.

  • Micro-bras­se­rie le Singe Savant — Lille
    Alors là c’est car­ré­ment un autre concept. On peut venir y cher­cher sa jolie Hop Shot, mais la nano-bras­se­rie ins­tal­lée du côté de la porte de Douai est aus­si un espace de co-bre­wing et un labo. Si on a déjà bras­sé sa bière (une mar­mite, une cuve et on en parle plus), on peut se rap­pro­cher des pro­prié­taires du lieu. Plu­tôt, sym­pa, non?

En plus, ils ont un site inter­net, et une page Face­book. 1bis Rue Charles Dele­salle, Lille.

Mots clefs : / Catégorie : Bière