Cuisine commune, food court, Méert… Ca va sentir bon la bouffe à Fives Cail

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Le pro­jet est énorme : les 25 ha de la friche Fives Cail vont, dans les années qui viennent, se trans­for­mer peu à peu en place to be. Cette ancienne usine d’où sor­taient des loco­mo­tives est en train de se payer, hall par hall, un lif­ting plu­tôt canon, et qui sent la graille à tous les étages.

Déjà, il y a le lycée hôtel­lier inter­na­tio­nal qui a ouvert à la ren­trée der­nière, et qui dans son pro­gramme, intègre un res­tau­rant, une bras­se­rie et une bou­lan­ge­rie péda­go­giques. Chaque jour de la semaine, les étu­diants s’en­traînent en condi­tion réelle. C’est gas­tro­no­mique, mais moins cher que chez un vrai res­tau­ra­teur. On conseille de réser­ver parce que c’est si bon et si peu cher (8 euros le menu à la bras­se­rie, 15 euros le menu au res­tau­rant) que ça fait la queue pour y avoir une place.

Ensuite, il y a le super­mar­ché Super Quin­quin, qui devrait s’ins­tal­ler dans les murs reta­pés de la friche. Basé sur la bonne volon­té des socié­taires, le com­merce ne rou­le­ra qu’a­vec le concours des béné­voles qui seront tour à tour maga­si­niers, cais­siers, gérants de stock… Des pro­duits frais, locaux, de pré­fé­rence bio, aux­quels on aura accès en adhé­rant au concept. On vous en par­lait il n’y a pas très long­temps, juste ici.

Puis il y a ce beau pro­jet de cui­sine com­mune, dont les tra­vaux ont déjà com­men­cé. Elle per­met­tra aux rive­rains, asso­cia­tions et à leurs béné­fi­ciaires de se retrou­ver dans un lieu plu­tôt très sym­pa et de cui­si­ner ensemble. Un concept assez génial qui, en plus de rem­plir les esto­macs, devrait réchauf­fer quelques cœurs. Tous les habi­tants pour­ront avoir accès à cette cui­sine. Objec­tif affi­ché : l’in­clu­sion sociale et la lutte contre la pau­vre­té urbaine.

Enfin, et on l’at­tend avec tel­le­ment d’im­pa­tience qu’on en rêve par­fois la nuit :  il y a ce pro­jet fou de food court, qui pren­dra place pro­chai­ne­ment dans l’un des halls cathé­drale de l’an­cienne usine. Un food court, c’est un gigan­tesque endroit dédié à la bouffe. Ima­gi­nez tout un tas de res­tau­ra­teurs dont les échoppes sont ali­gnées les unes après les autres. On y trouve de tout : fran­çais, japo­nais, indien, ita­lien, on en passe et des meilleurs. Ima­gi­nez main­te­nant des tables et des chaises au milieu de cette halle qui fleure bon la ripaille. Vous ne savez pas quoi choi­sir par­mi tous ces res­tau­rants? Le food court a la solu­tion : ne faites pas de choix. Pre­nez votre entrée dans le res­to ita­lien, votre plat prin­ci­pal chez l’in­dien, et choi­sis­sez vous une pâtis­se­rie fran­çaise (à ce pro­pos, l’i­né­ga­lable Meert devrait s’ins­tal­ler à Fives Cail, joie). Ajou­tez à tout ça un cadre indus­triel soi­gné et on arrive faci­le­ment à se figu­rer que Fives Cail ne devrait pas tar­der à deve­nir un haut lieu squat­té par les hips­ters et les bobos (qui ont, mal­gré tout, très bon goût) en tout genre. On a hâte, pas vous ?

Comedy Central Eating GIF by Inside Amy Schumer - Find & Share on GIPHY

Pour ceux qui vou­draient déjà aller voir à quoi ça res­semble, pre­nez la ligne 1 direc­tion Quatre Can­tons, arrêt Mar­bre­rie, et sui­vez les pan­neaux. Le lieu est d’ores et déjà canon et donne une bonne idée du poten­tiel de la friche. Pour vous ren­sei­gner sur le pro­jet, le site inter­net est (aus­si) canon.