Rien à faire aujourd’hui ? Filez donc à Wazemmes pour la fête de la soupe

Dans Festival
Scroll par là

C’est un grand clas­sique à Lille. Le pre­mier mai, deux évé­ne­ments impor­tants : les trans­ports en com­mun ne fonc­tionnent pas, et Wazemmes accueille le fes­ti­val inter­na­tio­nal de la Louche d’or. L’un dans l’autre, on vous conseille de prendre votre vélo pour aller voter pour la meilleure soupe du jour. 

“Bois ta soupe, elle va être froide !” Com­bien d’entre vous ont enten­du cette phrase mena­çante lorsque vous étiez des ch’­tios gamins? Le nez bais­sé vers votre bol fumant, vous hési­tiez entre résis­ter à maman ou céder pour ne pas perdre votre droit à jouer à la Game Boy. Aujourd’­hui, en goû­tant aux dizaines de soupes pré­sen­tées à Wazemmes pour le concours de la Louche d’Or, pen­sez bien fort à ces moments où le breu­vage était la condi­tion pour jouer pei­nard après le dîner. Pensez‑y, puis faites le tour du fes­ti­val, et amu­sez vous bien. Parce que cette fête, ce n’est évi­dem­ment pas que des mar­mites de soupe.

Dès 15 heures, des groupes de musique de tous bords inves­ti­ront la scène mon­tée au jar­din des Sar­ra­zins, mais éga­le­ment la mai­son folie Wazemmes atte­nante et les rues alen­tours. Des artistes de rue vont faire mar­rer tout le monde, qu’ils soient cir­cas­siens, dan­seurs, ou comé­diens… En tout, 500 artistes seront pré­sents pour ani­mer les rues de Wazemmes, et rendre la dégus­ta­tion de soupe plus éloi­gnée encore de ce moment ter­rible où votre mère n’en démor­dait pas.

Et bien sûr, il vous sera pos­sible de goû­ter les innom­brables soupes qui mijotent dans leurs cas­se­roles. Pas de ques­tion de gros sous ici (à part à la bière, tout est gra­tuit), vous ten­dez votre gobe­let au cuis­tot et il vous sert une belle louche de ce qu’il a concoc­té. Ca réchauffe le ventre et c’est illi­mi­té.

Allez, pre­nez vos pieds ou votre vélo et filez à Wazemmes cet après-midi. De toute façon, sur la métro­pole, il n’y a qua­si­ment que ça a faire aujourd’­hui. Les 40 000 per­sonnes qui s’y ren­dront l’ont bien com­pris.

Tout le pro­gramme de cette jour­née légu­mi­neuse ici et .