Un jeune lillois lance une cagnotte Ulule pour créer un restaurant tokyoïte

Dans Food Porn
Scroll par là

Flo­rian est jeune, lil­lois, et plein d’am­bi­tion. Après avoir pas­sé presque deux ans à Tokyo, il a déci­dé de se lan­cer dans le pro­jet un peu fou d’ou­vrir un res­tau­rant de spé­cia­li­tés tokyoïtes à Lille. Pour ça, il lance une cagnotte Ulule, avec tirage au sort pour les par­ti­ci­pants. Le gros lot? Un aller-retour à Tokyo, rien que ça.

C’est vrai que lors­qu’on pense res­to japo­nais, on se figure tout de suite un grand pla­teau de sushis. Mais en vrai, les sushis, au Japon, c’est le plat du riche ou de fête. La gas­tro­no­mie nip­pone est bien plus riche que ce qu’on veut bien le pen­ser. Flo­rian Rou­sies veut le prou­ver en ouvrant un res­tau­rant de spé­cia­li­tés tokyoïtes où les sushis et makis sont ban­nis. “Chez Aoya­ma, vous trou­ve­rez une nour­ri­ture variée, faite mai­son et pleine de saveurs, détaille le jeune entre­pre­neur sur sa page Ulule. Vous y décou­vri­rez un menu appe­lé “Ichi­ju san­sai”, qui désigne un menu com­po­sé d’un bol de riz, trois plats et une soupe. Les plats pro­po­sés seront renou­ve­lés tous les mois.

 

Le finan­ce­ment ser­vi­ra à ajou­ter des fonds à mon apport per­son­nel afin d’ob­te­nir un prêt ban­caire”, explique-t-il. “Le crowd­fun­ding m’intéresse par le lien qu’il crée entre vous, mon pro­jet et moi. En par­ti­ci­pant à la cam­pagne, vous deve­nez acteur du pro­jet, vous appor­tez votre pierre à l’édifice, et ce pro­jet devient éga­le­ment le vôtre.

Il a fixé un objec­tif à 8000 euros, avec des paliers sup­plé­men­taires à 15 000 et 30 000 euros, qui per­met­tront de finan­cer du maté­riel de cui­sine et l’emménagement. En contre­par­tie de leur par­ti­ci­pa­tion, les inter­nautes rece­vront, en fonc­tion de leur don, des lots variés : tote-bag, alcool japo­nais, menu offert, thé… jus­qu’au tirage au sort pour gagner un billet d’a­vion aller-retour pour Tokyo. Si le palier de 30 000 euros est dépas­sé, le futur res­tau­ra­teur fera même gagner deux billets d’a­vion… On a comme qui dirait envie d’é­crire qu’on a tout à inté­rêt à ce qu’il dépasse ce fameux palier.

Pour voir ce que Flo­rian pro­pose, c’est juste ici. Sinon, il a une page Face­book et un compte Ins­ta­gram.

Arnold Schwarzenegger Eating GIF - Find & Share on GIPHY