Trois Lilloises créent “Viens voir le docteur” sur YouTube, une chaîne santé pas chiante

Dans Lille
Scroll par là

Vous la connais­sez cette chan­son de Doc Gyne­co? C’est vrai qu’elle date un peu, mais “Viens voir le doc­teur” est fameuse. Trois pro­fes­sion­nelles de san­té de Lille ont déci­dé de s’en ins­pi­rer pour le nom de leur chaîne You­Tube. En quelques minutes, elles décor­tiquent une idée reçue ou expliquent ce qu’est telle ou telle mala­die. Mais, his­toire de chan­ger, de manière pas chiante du tout. 

Elles s’ap­pellent Marielle et Pier­rine, elles ont 29 et 26 ans, et se sont tapé les années de méde­cine qui leur donnent aujourd’­hui toute légi­ti­mi­té pour expli­quer clai­re­ment (et sim­ple­ment) ce qu’est l’en­do­mé­triose ou pour­quoi il n’est pas com­plè­te­ment débile de se vac­ci­ner. Eli­sa a 27 ans et est char­gée de pro­jets euro­péens en san­té. A trois, elles réa­lisent des vidéos hyper dyna­miques, très déten­dues dans le ton et pas­sion­nantes, aidées par­fois par une Bar­bie et un chat, Feu­nard. Les sujets sont variés et très adap­tés à la vie pra­tique, plein de per­ti­nence et actuels. On y apprend pour­quoi la mode du sans glu­ten est un peu (beau­coup) ridi­cule, ou encore ce qu’est le syn­drome du choc toxique lié aux règles, par exemple.

 

Le but de ces vidéos ? “Dans ce contexte, la pré­ven­tion, la pro­mo­tion et l’éducation pour la san­té pour tous est l’une des grandes prio­ri­tés d’avenir pour amé­lio­rer la san­té col­lec­tive”, expliquent les trois femmes sur leur site inter­net. “Viens­Voir­Le­Doc­teur est un pro­jet de pré­ven­tion et d’éducation en san­té des­ti­né au large public et dont Inter­net repré­sente le canal de dif­fu­sion pri­vi­lé­gié. Davan­tage qu’un exer­cice de vul­ga­ri­sa­tion de l’information en san­té, Viens­Voir­Le­Doc­teur place au cœur de sa démarche la socia­li­sa­tion du savoir médi­cal et scien­ti­fique à large échelle.

Pré­ci­sion utile : elles le disent bien, la chaîne You­Tube ne doit pas être une sub­sti­tu­tion au vrai doc­teur, qu’il faut vrai­ment aller voir quand il y a un pro­blème. Mais ces trois meufs vont clai­re­ment dans le bon sens avec leurs vidéos.

Et bien sûr, elles sont sur Face­book, aus­si.

Mots clefs : / Catégorie : Lille