WOW Air lance une ligne Bruxelles-New York “low-cost”, mais il faut voyager (très) léger

Dans Voyage Voyage
Scroll par là

C’é­tait un peu trop beau pour être vrai. La com­pa­gnie Islan­daise WOW Air a annon­cé l’ou­ver­ture d’une ligne Bruxelles-New-York à très bas coût. Et effec­ti­ve­ment, les pre­miers prix sont à 125 euros l’al­ler. Mais ce prix ne com­prend que votre sac à main ou votre petite sacoche. Il fau­dra payer tout le reste, jus­qu’à votre valise cabine.

Les vols peu chers pour New-York sont légion, mais tous ne se valent pas. La com­pa­gnie islan­daise WOW Air a fait fort (à pre­mière vue), en annon­çant cas­ser les prix sur cette ligne très pri­sée. Et c’est vrai que c’est allé­chant, de prime abord : le vol aller peut des­cendre à 125 euros en fonc­tion des périodes.

On a fait un petit test pour voir com­bien ça nous coû­tait de faire un aller-retour entre Bruxelles et New York. Pre­nons une période loin­taine, his­toire de don­ner toutes ses chances au pro­duit (on a vu du 600 euros pour des billets cet été sur le site, proxi­mi­té du départ fic­tif oblige) : du 6 au 12 novembre. Le moteur de recherche du site nous pro­pose un aller-retour à 379,98 euros, ce qui est pas mal, sans aucun doute.

Avec WOW Air, les vols ne sont pas directs, il y a une escale en Islande. La com­pa­gnie uti­lise des avions moyen cour­rier, moins chers en entre­tien, qui per­mettent de bais­ser les coûts (pour eux). L’al­ler met donc 10h50, le retour 11h10, contre un peu plus de huit heures pour un vol direct. Pas­sons. A ces 379.98 euros de billets, il faut ajou­ter 17,50 euros de frais de dos­sier. Nous voi­là donc à 397,48 euros pour notre aller-retour. A moins de por­ter les mêmes vête­ments pen­dant une semaine, il va quand même nous fal­loir une valise. Disons qu’on voyage léger : il nous en coû­te­ra 41.99 euros sup­plé­men­taires pour prendre l’a­vion avec une valise cabine (57.99 pour une valise en soute). Nous voi­là déjà à 440.25 euros. Aux­quels on ajoute la nour­ri­ture qu’il fau­dra ache­ter soit à l’aé­ro­port, soit dans l’a­vion, et qui n’est jamais vrai­ment don­né. Parce qu’en 11 heures de voyage, on risque de com­men­cer à gri­gno­ter notre sac à main.

Main­te­nant, pour les même dates, fai­sons une recherche sur le fameux et rapide Google Flights. Le puis­sant moteur de recherche ne mou­line pas dix minutes pour nous trou­ver des vols avec des com­pa­gnies aériennes tra­di­tion­nelles (Del­ta, TAP, Luf­than­za…) et à des prix équi­va­lents ou même moins chers que Wow Air. Et avec ces com­pa­gnies, le bagage cabine n’est pas en option, tout comme la nour­ri­ture (on a véri­fié). Et il y a même des vols directs.

Bon, on ne dit pas que c’est beau­coup mieux, hein. Seule­ment que le mar­ke­ting autour du “low cost” est tel­le­ment bien fice­lé qu’on ne remarque par­fois pas que ça n’en est pas vrai­ment.