Deux tiers des jeunes ont séché le premier tour des législatives

Dans Politique
Scroll par là

Deux jeunes sur trois ne se sont pas déplacés pour vot­er dimanche. C’est un sondage Ipsos con­sacré au vote absten­tion­niste qui le révèle. On y décou­vre que les 18–24 ans et les 25–35 ans votent deux fois moins que leurs grands-par­ents. 

Le chiffre est tout de même assez impres­sion­nant. Le sondage révèle que 63% des 18–24 ans se sont abstenus au pre­mier tour des élec­tions lég­isla­tives. Pour les 25–35 ans, le chiffre monte même à 65%. Le sondage a été effec­tué entre le 7 et le 10 juin sur un échan­til­lon représen­tatif de 4003 per­son­nes. Par­mi elles, beau­coup de jeunes, qui ont donc fait part de leur inten­tion d’aller à la pêche dimanche 11 juin plutôt que d’aller vot­er.

His­toire de com­par­er, le taux d’ab­sten­tion tombe à 50% chez les 50–59 ans, à 37% chez les 60–69 ans et à 34 % chez les plus de 70 ans. Il y a claire­ment une affaire de généra­tion (et d’at­tentes en matière de poli­tique) là dedans. Non pas que les jeunes généra­tions soient peu intéressées par la poli­tique, mais elles sem­blent per­dre très rapi­de­ment con­fi­ance dans les insti­tu­tions.

Ca ne vote pas à Roubaix

A Lille, toutes généra­tions con­fon­dues, l’ab­sten­tion a été par­ti­c­ulière­ment haute pour ce pre­mier tour d’éléc­tions lég­isla­tives : 55,5 % des Lil­lois ne se sont pas déplacés dans la pre­mière cir­con­scrip­tion, 53,3 dans la sec­onde. Le record, sur la métro­pole est détenu par Roubaix et la huitième cir­con­scrip­tion, avec 66,57% d’ab­sten­tion.
L’in­sti­tut de sondage a tout de même demandé aux 37% de votants restants qui ils ont décidé d’élire. Et 32% d’en­tre eux ont répon­du pour la République en Marche, 18% pour La France Insoumise, et tout de même 14% pour le Front Nation­al. Les Répub­li­cains séduisent 11% des jeunes électeurs, devant le Par­ti Social­iste qui n’en con­va­inc que 10%…