#HighHeelsInferno : les pavés du Vieux-Lille sont en train d’être refaits

Dans Lille
Scroll par là

Ca vous est déjà arri­vé de renon­cer à por­ter une paire de talons parce que vous saviez que vous sor­tiez dans le Vieux-Lille? Les pavés, c’est sûr que c’est tout plein de charme, mais c’est aus­si le risque de se faire une che­ville, même en com­pen­sées. La Métro­pole Euro­péenne de Lille a enten­du les pleurs que les Lil­loises étouffent à chaque pas et a déci­dé de régler le pro­blème. 

Bon, ça ne va pas se faire en deux secondes non plus (plu­tôt en trois ou quatre ans), vu qu’il y a envi­ron quatre-vingts rues pavées dans le quar­tier, et que pour refaire un mètre car­ré, il faut quatre heures de tra­vail pour deux ouvriers. Mais ça se fait, c’est déjà pas mal. La MEL a donc lan­cé les tra­vaux au prin­temps dans les rues les plus pas­santes du Vieux-Lille. La MEL pro­met des amé­na­ge­ments pour que pié­tons, cyclistes et voi­ture se déplacent sans se gêner. Trot­toirs élar­gis (et pra­ti­cables, du coup), pistes cyclables avec double sens de cir­cu­la­tion… Le chan­ge­ment devrait être pal­pable.

Stilettos-proof

Qua­torze artères vont béné­fi­cier d’un trai­te­ment de choc, dont la rue Basse, la rue des Chats Bos­sus, la très fré­quen­tée rue de Gand, la rue du Peuple-Belge, la rue Prin­cesse et la rue de la Rapine. Et ça ne va pas faire de mal… Quand tout sera fini bien sûr. Parce qu’en atten­dant, les com­mer­çants ne sont pas ravis de voir leur quar­tier trans­for­mé en chan­tier. Les clients se font rares quand les mar­teaux-piqueurs offi­cient. Encore un peu de patience, donc. Le Vieux-Lille va bien­tôt être sti­let­tos-proof.

La liste com­plète des rues qui vont être refaites : Basse, Chats Bos­sus, Col­lé­giale, Entre­pôt, Gand, Jar­dins, Jem­mapes,  Mac­quart, Maga­sin, Négrier, Peuple Belge, Pont Neuf, Prin­cesse, Rapine.

Mots clefs : / Catégorie : Lille