L’Open Estival, c’est ce week-end : les cinq groupes qu’il ne faut pas louper

Dans Article Sponsorisé
Scroll par là

Article spon­so­ri­sé

 

On vous tease le truc depuis des semaines, on vous a même fait gagner des entrées, et le voi­là enfin, cet Open Esti­val. Dès ven­dre­di, le fort de Mons va se trans­for­mer en temple de la musique. Revue de détail des groupes qu’il ne faut vrai­ment pas man­quer. 

Weeding Dub, le “steppactivist”


Voi­là du dub comme on l’aime. Le Lil­lois (Romain dans le civil), a eu la déli­ca­tesse de s’ins­pi­rer ouver­te­ment du dub à l’an­glaise tout en l’a­dap­tant à sa sauce. Le tout donne un son fluide et propre qui sied à nos oreilles sans aucun pro­blème.

Kognitif, le trip-hop jazzy


Du jazz et du trip-hop, oui, c’est pos­sible. C’est même conseillé. Kogni­tif vient de Poi­tiers, et manie le sample comme peu de monde. Son uni­vers très per­son­nel est une invi­ta­tion à fer­mer les yeux, sen­tir la musique nous enva­hir et notre corps battre le tem­po. Du grand kiff.

Le Clownest orchestra, les Balkans bankables

Ah la la… Du vio­lon, une cla­ri­nette, de la joie de vivre, et c’est la pas­sion. Il n’y a pas à dire, la musique des Bal­kans a ce talent de rendre une fan­fare tota­le­ment ban­kable. Le Clow­nest Orches­tra est de celles là. Ils sont drôle, nom­breux, ils ont la dalle et vous la com­mu­niquent. Impos­sible de res­ter coi devant eux. On vous défie.

Avec les Ramoneurs de Menhirs, la Bretagne, ça vous gagne

Ouais, c’est la tête d’af­fiche du fes­ti­val. Mais qu’im­porte, on est quand même très fan de ces Bre­tons qui savent si bien faire ce qu’ils font. Et grâce à eux, le punk cel­tique est deve­nu un truc. En même temps, quand on a Loran (cou­cou Béru­rier Noir !) dans son équipe, on est à peu près sûr que ça va taper fort.

Obsolete Radio, rock survolté


Alors là les copains, si vous vou­lez vous en mettre plein le crâne, c’est eux qu’il faut aller voir. Des Lil­lois par­fai­te­ment sur­vol­tés sur scène, qui cumulent les trem­plins et les dates en Europe, ça fait tou­jours plai­sir. Un chan­teur éner­vé, des musi­ciens qui ne tiennent pas en place, c’est comme ça qu’on aime le rock qui tache.

Bon, et vous a pas remis Clo­Zee et Les Trois Coups parce qu’on vous en a déjà par­lé, mais on les aime très fort aus­si.

Et dans le doute, on vous remet le programme complet de l’Open Estival :

Ven­dre­di 16 juin

Kogni­tif – Wee­ding Dub – Flight Error – Jano­sik – Baro Bia­lo – Obso­lete Radio – Matibh­ra­ma – Le Bon Nob – TBK Sound Sys­tem – Ser­va­ho­lic – Gad­jo Sound – Devred – Tra-FX.

Same­di 17 juin

Clo­zee – Les Ramo­neurs de Men­hirs – Clow­nest orches­tra – Les Trois Coups – The Black Man­tis Pro­ject – Cha­lice Sound Sys­tem – Drop­per Feat MC Do – Per­se­fo­ma­nia – Psy­ko­kon­driak – Via paci­fi­co – Lano – Makaya – Gad­jo Sound – Backyard Sound.

Les infos qui sont pratiques

Ven­dre­di 16 juin : 19h00 – 03h00

– Scène Cour 19h – 02h

– Scène Jar­din : 20h – 03h

– Scène Forêt : 21h – 03h

Same­di 17 juin : 14h – 03h

– Scène Cour : 17h – 02h

– Scène Jar­din : Ani­ma­tions 14h – 18h Concerts 20h – 03h

– Scène Forêt : 19h – 03h

Tarifs :

Adven­ced (les réser­va­tions Ear­ly Bird et Regu­lar sont closes)

Pass 1 jour tarif réduit : 15 euros

Pass 1 jour tarif plein : 17 euros

Passe 2 jours : 26 euros

Billet­te­rie juste ici. Le site du fes­toche , sa page Face­book .