Le Peuple Belge va bientôt être métamorphosé

Dans Lille

Il n'y aura peut être pas de gros galets pour s'asseoir, mais le résultat devrait ressembler à peu près à ça.

Scroll par là

Cré­dit pho­to @empreinte 

Le sec­teur des Urba­nistes, c’est l’un des grands points névral­giques du Vieux-Lille. Un point de pas­sage obli­ga­toire, ne serait-ce que pour voir l’Hos­pice Com­tesse ou se diri­ger rue de Gand pour s’en­voyer un petit welsh. D’i­ci 2020 (envi­ron), il va tota­le­ment se trans­for­mer. 

C’est l’un des grands pro­jets de la ville de Lille, avec Swam et Fives-Cail. Dans le jar­gon, on appelle ça une requa­li­fi­ca­tion du quar­tier. En vrai, on casse ce qu’il y a à cas­ser et on refait en tout neuf, tout beau. Et en plus sym­pa pour les pié­tons que nous sommes tous.

La place Louise-de-Bet­ti­gnies, la place du Lion d’Or et la rue du Peuple Belge ne seront bien­tôt plus ce qu’on connait, à savoir un car­re­four éton­nant où se côtoient pié­tons, vélos, bus et voi­tures de manière assez anar­chique, et d’au­tant plus la nuit.

Il n’y aura peut être pas de gros galets pour s’as­seoir et la dis­po­si­tion pour­ra varier un peu, mais le résul­tat devrait res­sem­bler à peu près à ça.

Canon, hein? C’est le pro­jet du cabi­net d’ar­chi­tec­ture Empreinte, qui a gagné le concours lan­cé par la Métro­pole Euro­péenne de Lille et la ville en 2015. Adieu le par­king semi-sau­vage, bon­jour espace visuel. Vieux-Lille oblige, il y aura du pavé, et les pié­tons auront la pri­meur. Les véhi­cules à roues quels qu’ils soient seront remi­sés sur un côté de la place pour lais­ser tout l’es­pace pos­sible aux bipèdes. Ca va chan­ger un brin, donc.

C’est pas tout. Le pro­jet de presque 11 mil­lions d’eu­ros pré­voit de refaire éga­le­ment la rue des Urba­nistes à la beau­té peu exploi­tée, de mettre en valeur la place des Bleuets et de mettre un peu de ver­dure sur le bou­le­vard Car­not.

Début des tra­vaux fin 2017. Ils devraient durer dans les deux ans.