Les grands projets qui vont dépoter à Lille dans les prochaines années

Dans Lille
Scroll par là

On vous avait déjà par­lé de plu­sieurs d’entre eux, ces der­nières semaines. Et au fur et à mesure que la liste s’é­ten­dait, on a réa­li­sé que mine de rien, la ville allait se méta­mor­pho­ser dans les pro­chaines années. Du coup, pour vous don­ner l’am­pleur des chan­ge­ments à venir, on vous a fait une liste.

  1. Le sec­teur des Urba­nistes
    Il n’y aura peut être pas de gros galets pour s’as­seoir, mais le résul­tat devrait res­sem­bler à peu près à ça. @empreinte

    Un chan­tier qui va com­men­cer en 2018 pour durer plu­sieurs années. Le sec­teur des Urba­nistes, c’est ce qui entoure la rue des Urba­nistes, dans le Vieux Lille. Il faut comp­ter sur le Peuple Belge, la place Louise-de-Bet­ti­gnies, la place du Lion d’Or… Des artères ultra fré­quen­tées par nous autres parce que c’est le che­min des bars et des res­tos. Et bien le lieu va bien chan­ger dans les pro­chaines années. Le quar­tier a été com­plè­te­ment repen­sé pour redon­ner toute leur place aux pié­tons et accueillir les visi­teurs et assoif­fés dans de meilleures condi­tions.

  2. Le pro­jet Swam et le Mama Shel­ter

    Vous voyez le genre de friche coin­cée entre Eur­alille et la gare Lille-Europe? Et bah bien­tôt, ce sera un immeuble plu­tôt canon, qui abri­te­ra un Mama Shel­ter. On vous en avait par­lé parce que dans cet hôtel trop cool, il y aura un bar res­tau­rant sur un roof­top de maloude. Mais il y aura des espaces de cowor­king, des com­merces et des bureaux. Un bel ensemble bien moderne, quoi.
  3. Five Cail Bab­cock

    Alors ça c’est du pro­jet qui déboite. La friche Fives Cail Bab­cock, ancien site de pro­duc­tion de loco­mo­tives, est en train d’être tota­le­ment réha­bi­li­tée. Ses 25 hec­tares vont être inves­tis par une cui­sine com­mune, un food court, un cabi­net d’ar­chi, un parc, plus de mille loge­ments, un super­mar­ché par­ti­ci­pa­tif, on en passe et des meilleurs. Le pro­jet a déjà ache­vé sa pre­mière phase : l’é­cole hôte­lière a ouvert en début d’an­née et nour­rit déjà les daleux avec sa bou­lan­ge­rie et son res­tau­rant gas­tro­no­mique. De quoi révo­lu­tion­ner le quar­tier.
  4. La friche Saint-Sau­veur
    Le pro­jet ne pré­voit que peu d’es­paces verts.

    Bon, là, c’est un peu plus polé­mique, comme pro­jet. Si vous pre­nez la ligne 2 du métro en direc­tion de Porte des Postes, vous avez for­cé­ment déjà vu la gigan­tesque friche que cache la par­tie réno­vée de la gare Saint-Sau­veur. La ville a déci­dé de construire des­sus, mais ça ne plait pas des masses aux Lil­lois. Notam­ment parce qu’a­vec 40 000 m² de bureaux, 2200 loge­ments neufs, 30 000 m² de com­merces et seule­ment… un petit hec­tare et demi de parc, alors que le site fait 23 ha, le lieu va sérieu­se­ment man­quer de ver­dure. Une péti­tion a même tour­né et 10 000 Lil­lois l’ont signée. Tou­jours est-il que dans ce quar­tier aus­si, il va y avoir du gros chan­ge­ment.