Les grands projets qui vont dépoter à Lille dans les prochaines années

Dans Lille
Scroll par là

On vous avait déjà par­lé de plusieurs d’en­tre eux, ces dernières semaines. Et au fur et à mesure que la liste s’é­tendait, on a réal­isé que mine de rien, la ville allait se méta­mor­phoser dans les prochaines années. Du coup, pour vous don­ner l’am­pleur des change­ments à venir, on vous a fait une liste.

  1. Le secteur des Urban­istes
    Il n’y aura peut être pas de gros galets pour s’asseoir, mais le résul­tat devrait ressem­bler à peu près à ça. @empreinte

    Un chantier qui va com­mencer en 2018 pour dur­er plusieurs années. Le secteur des Urban­istes, c’est ce qui entoure la rue des Urban­istes, dans le Vieux Lille. Il faut compter sur le Peu­ple Belge, la place Louise-de-Bet­tig­nies, la place du Lion d’Or… Des artères ultra fréquen­tées par nous autres parce que c’est le chemin des bars et des restos. Et bien le lieu va bien chang­er dans les prochaines années. Le quarti­er a été com­plète­ment repen­sé pour redonner toute leur place aux pié­tons et accueil­lir les vis­i­teurs et assoif­fés dans de meilleures con­di­tions.

  2. Le pro­jet Swam et le Mama Shel­ter

    Vous voyez le genre de friche coincée entre Euralille et la gare Lille-Europe? Et bah bien­tôt, ce sera un immeu­ble plutôt canon, qui abrit­era un Mama Shel­ter. On vous en avait par­lé parce que dans cet hôtel trop cool, il y aura un bar restau­rant sur un rooftop de mal­oude. Mais il y aura des espaces de cowork­ing, des com­merces et des bureaux. Un bel ensem­ble bien mod­erne, quoi.
  3. Five Cail Bab­cock

    Alors ça c’est du pro­jet qui déboite. La friche Fives Cail Bab­cock, ancien site de pro­duc­tion de loco­mo­tives, est en train d’être totale­ment réha­bil­itée. Ses 25 hectares vont être investis par une cui­sine com­mune, un food court, un cab­i­net d’archi, un parc, plus de mille loge­ments, un super­marché par­tic­i­patif, on en passe et des meilleurs. Le pro­jet a déjà achevé sa pre­mière phase : l’é­cole hôtelière a ouvert en début d’an­née et nour­rit déjà les daleux avec sa boulan­gerie et son restau­rant gas­tronomique. De quoi révo­lu­tion­ner le quarti­er.
  4. La friche Saint-Sauveur
    Le pro­jet ne prévoit que peu d’e­spaces verts.

    Bon, là, c’est un peu plus polémique, comme pro­jet. Si vous prenez la ligne 2 du métro en direc­tion de Porte des Postes, vous avez for­cé­ment déjà vu la gigan­tesque friche que cache la par­tie rénovée de la gare Saint-Sauveur. La ville a décidé de con­stru­ire dessus, mais ça ne plait pas des mass­es aux Lil­lois. Notam­ment parce qu’avec 40 000 m² de bureaux, 2200 loge­ments neufs, 30 000 m² de com­merces et seule­ment… un petit hectare et demi de parc, alors que le site fait 23 ha, le lieu va sérieuse­ment man­quer de ver­dure. Une péti­tion a même tourné et 10 000 Lil­lois l’ont signée. Tou­jours est-il que dans ce quarti­er aus­si, il va y avoir du gros change­ment.