L’Irlandais, jugé “dangereux”, ferme à son tour ses portes

Dans Night Night
Scroll par là

Bon, c’est un peu l’hécatombe, du côté de Solférino. Après le Zeppelin fermé un bon bout de temps pour manquements à la sécurité, après El Diablo et le Bal Masqué, sans parler du Smile, c’est au tour de l’Irlandais, bar ô combien mythique de la rue de la soif de fermer. 

Rien à voir avec les raisons données au Smile. Cette fois-ci, c’est la commission sécurité de la ville qui, lors d’une visite surprise fin juin, a sommé le bar de faire des travaux de mise aux normes en matière de sécurité. Bon, faut dire qu’il y avait un peu de travail, selon nos copains de La Voix du Nord : des portes et des escaliers encombrés, un panneau “Issue de secours” au dessus d’une porte donnant sur l’étage, une sonnerie de l’alarme pas des masses fonctionnelle…

Le patron assure de son côté que toutes les modifications ont été apportées pour rentrer dans les normes. La commission doit repasser faire un tour à l’Irlandais le 20 juillet prochain. Y’a plus qu’à croiser les doigts.