Les travaux du food court de Fives Cail ont démarré

Dans Lille
Scroll par là

Pour le moment, il faut avoir beaucoup d’imagination. Ce n’est qu’une grande halle bâchée en partie, délabrée partout, au sol poussiéreux. La halle F6 de Fives Cail est encore dans son jus. Mais dans un peu plus de deux ans, ce sera un haut lieu dédié à la bonne chaire. 

On suit l’évolution de Fives Cail de très près, chez Vozer. Parce qu’un projet de réappropriation d’une friche de 25 ha en plein centre de Fives, ce n’est pas totalement anodin. Parmi les grands projets qui vont voir le jour ces prochaines années, le food court est l’un de ceux qui est le plus attendu. En même temps, le concept est canon, il faut bien le dire.

Imaginez. Une halle d’usine longue comme un train, haute comme une église, large comme un paquebot, qui abrite une kirielle de restaurants en tout genre. Au centre de la halle ? Une longue table où s’asseoir pour déguster l’entrée qu’on a pris chez l’indien, le plat chaud chez le français et le dessert chez l’italien. Vous situez un peu le principe ? Cette halle F6, renommée halle gourmande pour l’occasion, devrait attirer du monde à Fives.

La halle est en train d’être déplombée, commente Guillaume Cardey, chargé d’opérations à la Soreli, l’organisme en charge des travaux. C’est un vieux bâtiment, et comme tout le reste du site, la peinture contient du plomb. Les ouvriers en ont déjà fait une bonne partie.” Ensuite ? Il faudra engager les travaux d’aménagement à proprement parler, puisque le lieu doit être prêt, selon le calendrier, pour fin 2019. Un peu plus de deux ans, donc, qui laisseront le temps aux restaurateurs de se positionner pour faire partie de l’aventure.