Les travaux du food court de Fives Cail ont démarré

Dans Lille
Scroll par là

Pour le moment, il faut avoir beau­coup d’i­ma­gi­na­tion. Ce n’est qu’une grande halle bâchée en par­tie, déla­brée par­tout, au sol pous­sié­reux. La halle F6 de Fives Cail est encore dans son jus. Mais dans un peu plus de deux ans, ce sera un haut lieu dédié à la bonne chaire. 

On suit l’é­vo­lu­tion de Fives Cail de très près, chez Vozer. Parce qu’un pro­jet de réap­pro­pria­tion d’une friche de 25 ha en plein centre de Fives, ce n’est pas tota­le­ment ano­din. Par­mi les grands pro­jets qui vont voir le jour ces pro­chaines années, le food court est l’un de ceux qui est le plus atten­du. En même temps, le concept est canon, il faut bien le dire.

Ima­gi­nez. Une halle d’u­sine longue comme un train, haute comme une église, large comme un paque­bot, qui abrite une kirielle de res­tau­rants en tout genre. Au centre de la halle ? Une longue table où s’asseoir pour dégus­ter l’en­trée qu’on a pris chez l’in­dien, le plat chaud chez le fran­çais et le des­sert chez l’i­ta­lien. Vous situez un peu le prin­cipe ? Cette halle F6, renom­mée halle gour­mande pour l’oc­ca­sion, devrait atti­rer du monde à Fives.

La halle est en train d’être déplom­bée, com­mente Guillaume Car­dey, char­gé d’o­pé­ra­tions à la Sore­li, l’or­ga­nisme en charge des tra­vaux. C’est un vieux bâti­ment, et comme tout le reste du site, la pein­ture contient du plomb. Les ouvriers en ont déjà fait une bonne par­tie.” Ensuite ? Il fau­dra enga­ger les tra­vaux d’a­mé­na­ge­ment à pro­pre­ment par­ler, puisque le lieu doit être prêt, selon le calen­drier, pour fin 2019. Un peu plus de deux ans, donc, qui lais­se­ront le temps aux res­tau­ra­teurs de se posi­tion­ner pour faire par­tie de l’a­ven­ture.