Laurent Garnier à nouveau tête d’affiche du prochain N.A.M.E. Festival

Dans Festival
Scroll par là

Ça fait bien plaisir, tiens. Un bon N.A.M.E. festival, ça se goûte une fois par an, longuement, posément, et sur plusieurs sites. Cette année n’y fera pas exception. En plus, la tête d’affiche est quand même pas dégueu. 

Le festival d’Art Point M s’est bien installé dans le paysage musical de la métropole. Le rendez-vous (les 6, 7 et 8 octobre prochains) est attendu, apprécié, puis salué assez unanimement chaque année. On vous dit pour quelles raisons on va y mettre les pieds.

Parce que Laurent Garnier

Faut-il vraiment développer ? Trente ans que Laurent Garnier nous régale de ses créations pointues et généreuses, qu’il arpente les scènes nationales et internationales. On ne va donc pas bouder notre plaisir. Il était déjà là l’année dernière, il revient cette année à la Condition Publique, le vendredi 6 octobre. A croire que le Name est accro à lui, et inversement. Et c’est très bien comme ça.

 

Parce que tous les autres

On a toujours eu un petit faible pour la programmation du Name. Sans être élitiste, elle est intelligente et généreuse. Cette année, prise de bout en bout, elle montre toutes les richesses de la techno et de l’électro. On sera ravis de voir Âme, Ellen Allien, Giorgia Angiuli, Jennifer Cardini et Rødhåd. On a vraiment hâte de voir la performance de Jonny Woo au Tripostal et les shows visuels de Jem the Misfit.

Parce que Condi, mais aussi Saint-Sauveur

Le festival est donc sur trois jours. Le vendredi, Fidèle, Blac et Roland Appel, tous membres du label maison, Family Name, seront donc à Saint-So de 18 heures à minuit. Le samedi, à 18h30, c’est Jean-François Zygel qui proposera une “conversation-performance” au piano, accompagné des DJ’s d’APM001 et de la plasticienne Fanny Bouyagui aux visuels. Puis jusqu’à minuit se succéderont Giorgia Angiuli, Rancido, BOg et Alessio Pagliaroni. Evidemment, ces deux soirées sont tout à fait gratuites.

Parce que Dixon clôt le festival

Le DJ aura trois heures de set rien qu’à lui le dimanche soir. Le Berlinois devrait ravir les petits fous de techno que vous êtes et vous donner un aperçu de ce à quoi un soirée berlinoise (les fameuses) peut ressembler. On voudrait pas dire, mais l’homme a quand même une réputation de grand patron du son dans le milieu. Et il sera à Roubaix. Alors enjoy.

Toutes les infos et la billetterie sur le site du N.A.M.E. Festival. Et d’autres infos encore sur leur page Facebook

Tarifs :  

Vendredi, de 23 à 35 euros. Samedi, de 23 à 35 euros. Dimanche, de 12 à 20 euros.