Vous pouvez désormais vous faire livrer vos légumes à vélo

Dans C'est green, Lille
Scroll par là

Vous voyez les dri­ve qui fleuris­sent un peu partout ? Vous savez ce que c’est qu’une AMAP ? Vous vous faites livr­er vos repas avec des cour­siers à vélo ? Mes Voisins Pro­duc­teurs, c’est un mélange des trois.

AMAP : asso­ci­a­tion pour le main­tien d’une agri­cul­ture paysanne. Des paniers qu’on com­mande chaque semaine et qu’on va chercher directe­ment chez le pro­duc­teur. Dri­ve : super­marché en ligne. Deliv­eroo ou Foodo­ra : sys­tème de livrai­son de repas de restau­rant à domi­cile par portage cycliste. Prenez le meilleur de tout ça (les pro­duits frais et locaux, les cours­es en ligne et la livrai­son à vélo), et vous obtenez Mes Voisins Pro­duc­teurs, un site inter­net d’à peine un mois mais qui a le mérite d’être une excel­lente idée.

Je suis jeune papa. Et je voulais que mon bébé mange bien. Mais tout est fer­mé passé 19 heures”, racon­te Jérémie Guil­bert, fon­da­teur du site en ques­tion. “C’est comme ça que j’ai eu l’idée du site.” On n’est jamais mieux servi que par soi-même.

L’idée de Mes Voisins Pro­duc­teurs est sim­ple : vous allez sur le site inter­net, vous faites une com­mande de vos fruits, légumes, bois­sons et autres savons, don­nez un créneau horaire pour la livrai­son et hop. Le lende­main, entre 17 et 22 heures, un cour­si­er à vélo vien­dra vous livr­er vos pro­duits.

Jérémie tra­vaille en col­lab­o­ra­tion avec une quin­zaine de pro­duc­teurs locaux. “Aucun d’en­tre eux n’est à moins de 50 kilo­mètres de Lille. On met la pri­or­ité sur le local.” Beau­coup des pro­duits sur son site sont égale­ment bio, ce qui ne leur enlève rien.

Située à Hellemmes, la boîte pro­pose de livr­er dans une bonne par­tie de la métro­pole. “Fach­es-Thumes­nil, Saint-André, La Madeleine, Vil­leneuve d’Ascq, Lezennes, tous les quartiers de Lille…” énumère Jérémie Guil­bert. Pour le moment, livr­er à Roubaix, Tour­co­ing et Mou­vaux est com­pliqué, mais ce n’est que le début. “On va déjà bien installer l’of­fre, puis on s’ou­vri­ra à d’autres villes.” On ne peut que le souhaiter.

Mes Voisins Pro­duc­teurs a bien sûr un site inter­net, et une page Face­book, qui est aus­si une page d’échange de graines et de légumes potagers.