Les bons produits du Court Circuit débarquent à Lille-Flandres

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Manger local et équitable, ça peut par­fois par­fois pass­er pour un sport de rich­es tra­vail­lant à mi temps. Mais en fait, c’est un peu plus facile et moins cher qu’il n’y paraît. Par exem­ple, avec le Court Cir­cuit, vous com­man­dez vos pro­duits en ligne et vous allez les chercher dans l’un des six points de col­lecte de la ville. 

Et comme les fon­da­teurs du Court-Cir­cuit sont bien con­scients de ce qu’est la vie urbaine, ils ont eu la bonne idée de situer leurs points de col­lecte dans des endroits où tout le monde ou presque passe : Saint-Mau­rice, le Vieux Lille, Lille Sud, Solféri­no, Lille Europe… Ce mer­cre­di, un nou­veau lieu sera inau­guré, et pas le moins cen­tral : la gare Lille Flan­dres accueillera, entre les quais 15 et 16, le stand du Court Cir­cuit.

Pour fêter ça, le patron du Vagabond (déjà point de col­lecte) et chef étoilé mais néan­moins rock­’n roll Nico­las Pourcher­esse sera de la par­tie en tant que par­rain offi­ciel du Court Cir­cuit. Un joli coup de pro­jecteur sur la boite qui promet une répar­ti­tion équitable des revenus entre agricul­teurs, arti­sans, dis­trib­u­teurs et mem­bres du Court Cir­cuit.

En gros, les agricul­teurs asso­ciés au pro­jet touchent 83% des revenus, les ges­tion­naires touchent 6% et le Court Cir­cuit touche 11%. Le con­cept est sim­ple : on com­mande en ligne ce qu’on veut (le choix est assez large, avec légumes, fruits, vian­des, fro­mages, pains, et autres fleurs), et on vient le chercher un jour don­né dans son point de col­lecte. Pas d’abon­nement, pas de panier de sai­son avec des pro­duits imposés. Le client achète ce qu’il veut.

Si vous êtes intéressés par le con­cept, ren­dez-vous donc sur le site du Court Cir­cuit. Et sinon, ce mer­cre­di, la pre­mière col­lecte à la gare Lille-Flan­dres aura lieu entre 16h30 et 19 heures.