Les choses à savoir avant d’aller chanter “Sous le vent” au KaraFun Bar

Dans Lille
Scroll par là

Ca y’est, c’est bon, vous pouvez commencer à chauffer vos voix : vendredi 1er décembre, le KaraFun Bar ouvre enfin ! On vous livre les petits secrets du plus grand karaoké d’Europe avant d’aller se faire quelques chansons entre amis (sans passer pour un ringard).

  • On peut chanter selon ses moyens

Au KaraFun Bar, “les prix, c’est comme les billets d’avion : ça dépend des horaires et de la destination“. Traduction: selon votre budget et votre créneau, vous pouvez vous offrir de 2 à 5 heures de show dans l’une des seize salles plus ou moins grandes où vous choisissez l’ambiance (regardez dans les tiroirs sous le canap’ pour choper des accessoires). Et pour ceux qui ont les cordes vocales en feu mais la poche percée, direction la scène ouverte du mercredi soir !

  • Tout, mais alors TOUT, est connecté

Avant même de faire votre stock de pastilles pour la gorge, préparez les dossiers sur les copains. Ils seront vos meilleurs alliés pour ajouter un peu de piquant aux prestations : vous pouvez envoyer directement de votre smartphone sur les différents écrans de la salle la photo de Marcel au carnaval de Dunkerque pendant son solo sur Céline Dion.

Vous pouvez aussi passer en photo “en live” à l’aide des deux iPods Pro mis à disposition dans chacune des salles ultraconnectées. Les tablettes servent aussi à commander sa caïpirinha vodka et ses chips au guacamole au bar sans même lâcher le micro.

 

  • “La musique est bonne”

De la voix de crécelle aux futurs participants de The Voice, tout le monde peut trouver son bonheur musical à Karafun. La playlist compte 30 000 titres avec une instrumentale de haute qualité grâce à un réseau de trente studios d’enregistrement à travers le monde. Grâce aux iPods, on règle la vitesse de la chanson, la tonalité et on s’ajoute un guide vocal pour les plus timides. Une fois bien échauffé, on peut aussi passer à la vitesse supérieure en affrontant sa meilleure amie en battle sur Under Pressure.

  • Créé par deux frères passionnés

Déringardiser le karaoké, telle est la mission que se sont lancés Jean-Baptiste et Barthélémy Defossez. Les deux frangins lillois sont tombés dans la marmite du karaoké il y a douze ans avec Recisio, leur boîte de grossistes en son. Avec le KaraFun Bar, ils passent à l’étape supérieure et ont d’ailleurs testé un max à travers le monde avant d’ouvrir le leur.

Petite indiscrétion : Bart’ a intégré l’une de ses créations musicales dans la playlist et ça vous donne un petit aperçu de l’ambiance au KaraFun Bar :

KaraFun Bar, 8 rue Ratisbonne. Réservation en ligne