Les choses à savoir avant d’aller chanter “Sous le vent” au KaraFun Bar

Dans Lille
Scroll par là

Ca y’est, c’est bon, vous pou­vez com­men­cer à chauf­fer vos voix : ven­dre­di 1er décembre, le Kara­Fun Bar ouvre enfin ! On vous livre les petits secrets du plus grand karao­ké d’Eu­rope avant d’al­ler se faire quelques chan­sons entre amis (sans pas­ser pour un rin­gard).

  • On peut chanter selon ses moyens

Au Kara­Fun Bar, “les prix, c’est comme les billets d’a­vion : ça dépend des horaires et de la des­ti­na­tion”. Tra­duc­tion: selon votre bud­get et votre cré­neau, vous pou­vez vous offrir de 2 à 5 heures de show dans l’une des seize salles plus ou moins grandes où vous choi­sis­sez l’am­biance (regar­dez dans les tiroirs sous le canap’ pour cho­per des acces­soires). Et pour ceux qui ont les cordes vocales en feu mais la poche per­cée, direc­tion la scène ouverte du mer­cre­di soir !

  • Tout, mais alors TOUT, est connecté

Avant même de faire votre stock de pas­tilles pour la gorge, pré­pa­rez les dos­siers sur les copains. Ils seront vos meilleurs alliés pour ajou­ter un peu de piquant aux pres­ta­tions : vous pou­vez envoyer direc­te­ment de votre smart­phone sur les dif­fé­rents écrans de la salle la pho­to de Mar­cel au car­na­val de Dun­kerque pen­dant son solo sur Céline Dion.

Vous pou­vez aus­si pas­ser en pho­to “en live” à l’aide des deux iPods Pro mis à dis­po­si­tion dans cha­cune des salles ultra­con­nec­tées. Les tablettes servent aus­si à com­man­der sa caï­pi­rin­ha vod­ka et ses chips au gua­ca­mole au bar sans même lâcher le micro.

 

  • “La musique est bonne”

De la voix de cré­celle aux futurs par­ti­ci­pants de The Voice, tout le monde peut trou­ver son bon­heur musi­cal à Kara­fun. La play­list compte 30 000 titres avec une ins­tru­men­tale de haute qua­li­té grâce à un réseau de trente stu­dios d’en­re­gis­tre­ment à tra­vers le monde. Grâce aux iPods, on règle la vitesse de la chan­son, la tona­li­té et on s’a­joute un guide vocal pour les plus timides. Une fois bien échauf­fé, on peut aus­si pas­ser à la vitesse supé­rieure en affron­tant sa meilleure amie en bat­tle sur Under Pres­sure.

  • Créé par deux frères passionnés

Dérin­gar­di­ser le karao­ké, telle est la mis­sion que se sont lan­cés Jean-Bap­tiste et Bar­thé­lé­my Defos­sez. Les deux fran­gins lil­lois sont tom­bés dans la mar­mite du karao­ké il y a douze ans avec Reci­sio, leur boîte de gros­sistes en son. Avec le Kara­Fun Bar, ils passent à l’é­tape supé­rieure et ont d’ailleurs tes­té un max à tra­vers le monde avant d’ou­vrir le leur.

Petite indis­cré­tion : Bart’ a inté­gré l’une de ses créa­tions musi­cales dans la play­list et ça vous donne un petit aper­çu de l’am­biance au Kara­Fun Bar :

Kara­Fun Bar, 8 rue Ratis­bonne. Réser­va­tion en ligne