Un video mapping festival va se tenir en mars à Lille

Dans Festival, Lille
Scroll par là

Y’a pas à dire, un mapping, c’est canon. Avec l’association les Rencontres Audiovisuelles, on a déjà eu le droit à pas mal de belles soirées dans Lille. A tel point que l’asso a décidé d’en faire un festival, qui aura lieu en mars. 

Et qui fera de la ville un réceptacle géant à mappings. Imaginez donc vous promener dans Lille et croiser sur votre passage des bâtiments et des objets sublimés ou transformés par un petit mapping des familles.

C’est ce que Les Rencontres Audiovisuelles comptent faire le 23 mars prochain. “Le mapping est une forme artistique au potentiel pas assez exploité, justifie Antoine Manier, le président de l’asso. C’est souvent monumental, sur des gros bâtiments. Mais l’idée est de sortir de cette image de grosse 3D qui claque pour montrer qu’il y a plein d’utilisation artistiques. Il peut y avoir des écritures beaucoup plus fines.

Il y aura bien sûr du fat, comme un mapping “organique” sur les arbres de la place de la République, un mapping mobile dans la rue de Béthune. Mais les visiteurs pourront également découvrir une autre facette de la pratique. “Les statues du Palais des Beaux-Art, le musée d’histoire naturelle, l’intérieur de la gare Lille Flandres...” Autant de lieux et d’objets sur lesquels seront braqués les vidéos projecteurs de l’association. “Nous avons aussi un lieu un peu exceptionnel, c’est celui du canal Saint-Pierre, qui est sous l’hospice Comtesse. C’est le dernier vestige des canaux médiévaux de Lille, et il n’est normalement pas accessible aux visiteurs. On va faire revivre ce lieu magique.

Les visiteurs pourront ainsi se promener entre les 15 points de la ville, le 23 mars prochain entre 20 heures et 1 heure du mat’. “C’est un parcours en boucle. La promenade dure une heure à pied, et il faut rajouter le temps des mappings.

Cette nuit du mapping fera suite à deux jours de séminaire destiné aux professionnels du milieu à Aremberg Creative Mines, et inaugurera une période de quatre mois pendant lesquels l’association ira de ville en ville dans la région pour mettre en place des mappings.

Avec la fête de l’Anim et le festival international du Court Métrage, l’asso est une habituée des événements grands public. Mais Antoine l’admet, le Video Mapping Festival, “c’est le plus gros événement qu’on ait jamais fait“. Ça promet.