Simulateur de taxe d’habitation : mode d’emploi pour les nuls

Dans Lille, Un toit sur la tête
Scroll par là

Bonne nou­velle, en 2018, cer­tains d’entre nous vont moins payer de taxe d’ha­bi­ta­tion. Pour savoir si on fait par­tie des petits vei­nards, un simu­la­teur a été mis en ligne par le gou­ver­ne­ment. On vous explique com­ment ça marche.

En 2017, celle qui écrit ces lignes a payé pour la pre­mière fois son impôt sur le reve­nu. Après 15 appels à sa mère, elle a, a prio­ri, réus­si cette épreuve (et a res­sen­ti un brin de com­pas­sion pour Tho­mas The­ve­noud).

Cette année un nou­veau défi l’at­tend: la taxe d’ha­bi­ta­tion. Sa mère l’a déjà blo­quée sur What­sapp donc elle va devoir se débrouiller seule. Angoisse, stress… mais, bonne nou­velle pour le porte-mon­naie : la sup­pres­sion par­tielle de la taxe d’ha­bi­ta­tion, pro­messe élec­to­rale, ça com­mence cette année !

Pour savoir si on fait par­tie des 80% qui béné­fi­cie­ront de cette baisse d’im­pôt (puis de sa sup­pres­sion totale d’i­ci trois ans), direc­tion le site du gou­ver­ne­ment qui a mis en ligne un simu­la­teur.
Avant de cli­quer, vous aurez besoin de trois ren­sei­gne­ments:
  • Le mon­tant qu’on vous réclame pour la taxe d’ha­bi­ta­tion d’ha­bi­tude

Bon c’est assez logique en soi, mais on pré­fère le rap­pe­ler.

  • Votre reve­nu fis­cal de réfé­rence (RFR pour les intimes)

Il se trouve ici sur la pre­mière page de votre der­nier avis d’im­pôt sur le reve­nu. Si vous êtes encore rat­ta­ché au foyer fis­cal de vos parents, un coup de bigo à Maman pour en connaître le mon­tant. Et si vous êtes en coloc’ ou en couple, il va fal­loir addi­tion­ner les reve­nus de cha­cun.

  • Le nombre de part(s) de votre foyer fis­cal

Lui aus­si se retrouve sur l’a­vis d’im­pôt sur le reve­nu (tout en bas). Si vous êtes indé­pen­dant finan­ciè­re­ment et vivez seul, vous repré­sen­tez une part. Si vous vivez en colo­ca­tion : chaque colo­ca­taire vaut une part et si vous êtes tou­jours rat­ta­ché fis­ca­le­ment à vos parents, on vous laisse de nou­veau appe­ler à la mai­son pour cho­per l’in­fo.

 

C’est bon vous êtes parés pour connaître le mon­tant de la dou­lou­reuse qui devrait tom­ber fin d’an­née 2018. Be brave !