Ce jeudi, ne loupez pas le vernissage de l’expo Hara Kiri à l’Aéronef

Dans Lille
Scroll par là

Pho­to @Michel Lépi­nay

Ca vous dit quelque chose, Hara Kiri ? En gros, c’est l’an­cètre de Char­lie Heb­do. Un jour­nal ter­ri­ble­ment irré­vé­ren­cieux, com­plè­te­ment pro­voc’, fran­che­ment vul­gaire, mais vrai­ment très drôle, tenu par Geor­get Ber­nier, alias Pro­fes­seur Cho­ron. Jules-Edouard Mous­tic, artiste asso­cié de l’Aé­ro pour cette sai­son, a déci­dé de rendre hom­mage à ce jour­nal bête et méchant, mais mythique.

Le ver­nis­sage a lieu ce jeu­di soir et s’an­nonce plu­tôt chouette. La soi­rée débute à 19 heures avec un lever de rideau sur les pho­tos de l’ex­po­si­tion, qui retrace le par­cours de Michel Lepi­nay, pho­to­graphe de quar­tier embau­ché par Cho­ron dans les années 60. Jus­qu’en 1966, il livre­ra des unes en noir, blanc et rouge d’un humour cin­glant, des romans pho­tos com­plè­te­ment hal­lu­ci­nants et des des fausses pubs qui feraient rou­gir n’im­porte qui en 2018. Tout ça se fera bien sûr en musique avec un petit DJ set de Quen­tin Rol­let.

Pho­to Michel Lépi­nay

Aux envi­rons de 20h30, on vous invite à regar­der le film sur l’autre fon­da­teur d’Ha­ra Kiri, Fran­çois Cava­na. Réa­li­sé par Denis et Nina Robert, “Cava­na, jus­qu’à l’ul­time seconde, j’é­cri­rai” est un beau docu­men­taire fait d’en­tre­tiens avec l’in­té­res­sé avant sa mort en 2014 et avec tout un tas de gens fous qui l’ont côtoyé : Siné, Willem, Del­feil de Ton et Syl­vie Cas­ter. D’ailleurs, le réa­li­sa­teur Denis Robert sera là pour en dis­cu­ter. Et ça, ça fait plai­sir.

Vous croyez que ça s’ar­rête là ? Que nen­ni.  Le rockeur fran­çais Men­del­son nous fera un petit live des familles aux alen­tours de 22 heures.

Vous avez encore besoin d’être convain­cus ? Der­nier argu­ment choc : l’en­trée est gra­tuite. Vous ne paye­rez que votre bière.

Ren­dez-vous dès 19 heures à l’Aé­ro, ave­nue Willy-Brandt. On vous met le site de la salle de concert par .