Nice To Meal You, l’Airbnb de la bonne bouffe, version lilloise

Dans Lille
Scroll par là

Dans le Nord, on est assez connus pour être dans le genre plu­tôt accueillants. Avec Nice To Meal You, la répu­ta­tion des Nor­distes ne demande qu’à être véri­fiée. La pla­te­forme lil­loise per­met à des habi­tants du coin de rece­voir qui veut pour un déjeu­ner ou un dîner. L’oc­ca­sion de mon­trer qu’on est sym­pas, et que le goût des bonnes choses est aus­si dans nos assiettes. 

On doit le concept à Benoît Came­lot, habi­tant de la métro­pole lil­loise. L’i­dée lui est venue lors­qu’il se bala­dait près de la Vil­la Cavrois. On ne sait pas si vous connais­sez les lieux, mais il n’y a à peu près rien à proxi­mi­té immé­diate pour se sus­ten­ter. Ce qui pousse le visi­teur à ren­trer chez lui, ou reprendre sa voi­ture. Dans les deux cas, Benoit Came­lot était cha­gri­né.

C’est là que sou­dain tout à coup, il a eu l’i­dée de créer une pla­te­forme qui rap­proche les gens qui ont une cui­sine, le sens de l’ac­cueil et un goût pro­non­cé pour le par­tage et les gens qui aime­raient man­ger bien et bon quand ils sont en vadrouille. Voi­là donc Nice to Meal You, un site qui vous pro­pose de par­ta­ger un repas avec des habi­tants du coin que vous visi­tez.

 

L’en­tre­pre­neur veut tout sim­ple­ment «  mettre autour d’une table des per­sonnes qui par­tagent des centres d’intérêt com­muns”, le prin­ci­pal étant la nour­ri­ture bien faite. Nice to Meal You est d’a­bord lan­cé dans la métro­pole lil­loise avant de gagner Lyon et Paris.

Le fonc­tion­ne­ment est envi­ron le même que celui d’AirBnb :  vous dites où vous allez, vous trou­vez l’hôte qui vous fait le plus envie, vous réser­vez et hop ! A table. Là aus­si, on retrouve le même esprit que chez AirBnb, puisque la par­ti­ci­pa­tion au repas varie d’un hôte à l’autre (5 euros les pâtes à la tomate chez Basile, 30 euros pour le sau­té de veau au miel de Lau­rence et Domi­nique…), et qu’on arrive chez des gens qui, glo­ba­le­ment, aiment quand même bien rece­voir.

Un Ch’ti apé­ro dina­toire chez Per­rine, un déjeu­ner sur le pouce à côté de la cita­delle avec Albane ou même une moules-frites chez Fred pour la Bra­de­rie… vous avez le choix. La pla­te­forme com­prend pas moins de mille lieux tou­ris­tiques par­tout en France.