Le festival Escale en Israël, organisé par l’association PankulturA, est annulé

Dans Dans la rue, La Fac, Lille
Scroll par là

Hier, mer­cre­di 14 février, devait débu­ter le fes­ti­val Escale en Israël orga­ni­sé par l’as­so­cia­tion de l’IAE, Pan­kul­tu­rA. Le fes­ti­val devait cou­rir jus­qu’au 17 février. Cepen­dant, des mani­fes­tants pro-pales­ti­niens sont venus inter­rompre la soi­rée d’ou­ver­ture, avant même qu’elle n’ait com­men­cé. 

Une heure avant le début de la soi­rée d’ou­ver­ture du fes­ti­val, une tren­taine de mili­tants pro-pales­ti­niens se sont invi­tés à la Mai­son des étu­diants (MDE) de Vil­le­neuve d’Ascq où devait se tenir la confé­rence et l’ex­po­si­tion pho­to sur Israël.Ils sont venus défendre leur cause en bra­dis­sant des dra­peaux pales­ti­niens, explique Gaëlle Robin, char­gée des rela­tions presse de l’as­so. Nous avons essayé de leur expli­quer que nous sommes une petite asso et que nous avons sui­vi le calen­drier de l’Ins­ti­tut Fran­çais, comme on le fait depuis de nom­breuses années.” Mais la voix des étu­diants ne porte pas vrai­ment face aux mani­fes­tants pour­vus d’un micro. Les orga­ni­sa­teurs ont fini par appe­ler la police.

Étudiants et professeurs de Lille 1 parmi les manifestants

Les membres de l’as­so­cia­tion ont pris la déci­sion d’an­nu­ler l’é­vé­ne­ment, alors que les mani­fes­tants pré­voyaient d’être pré­sent à chaque évé­ne­ment du fes­ti­val.Par res­pect pour les inter­ve­nants, nous ne pou­vons pas nous per­mettre de les faire venir si tous les jours nous sommes dans l’in­cer­ti­tude du bon dérou­le­ment du fes­ti­val, déve­loppe Gaëlle Robin. Même s’il faut avouer que c’est un peu déce­vant. Nous avons tra­vaillé pen­dant cinq mois sur ce pro­jet, qui n’a­vait pas pour but de par­ler des enjeux géo­po­li­tiques ou reli­gieux mais de mon­trer la culture d’un pays. Nous devions être notés sur ce tra­vail. ”

Les mani­fes­tants sont venus avec des affiches et des dra­peaux pour se faire entendre.

Par­mi les mani­fes­tants, des étu­diants et des pro­fes­seurs de Lille 1 dont Abdel­la­tif Imad, pro­fes­seur à Poly­tech. Nous avons ten­té de le contac­ter mais nous n’a­vons pas reçu de réponse de sa part (pour l’ins­tant).

L’an­née pro­chaine Pan­kul­tu­rA orga­ni­se­ra à nou­veau son fes­ti­val annuel sur le thème de la Rou­ma­nie, selon le calen­drier de l’Ins­ti­tut Fran­çais.