L’Idéal, le nouveau café-épicerie du quartier Saint-Michel ouvre en avril

Dans Bière, Food Porn, Lille
Scroll par là

Depuis quelques années, le quartier Saint-Michel reprend vie mais il lui manquait encore une épicerie de quartier aux bons produits frais. D’ici les vacances de Pâques, la question sera réglée avec l’ouverture de l’Idéal.

Si vous habitez le quartier Saint-Michel, vous avez certainement noté que ça bougeait enfin du côté de l’ancienne boutique “Ideal informatique” de la place Jeanne d’Arc. Si vous avez jeté un coup d’oeil à l’intérieur, vous avez peut-être aperçu un trio féminin, les manches retroussées et de la peinture sur les mains.

Elles, ce sont Amandine, 25 ans, Zoé et Julie, 31 ans. Trois potes, trois anciennes de la Boulangerie Bar mais aussi trois habitantes du quartier. Elle aussi ont connu l’Idéal quand on y vendait encore des ordinateurs et on surtout vu le potentiel de l’endroit.

Alors forcément, quand l’enseigne a fermé le rideau, le trio s’est jeté sur l’occasion et a contacté le proprio. Après une bonne dose de travaux, les voilà à quelques semaines de l’ouverture de leur café-épicerie qu’elle ont baptisé… l’Idéal !

L’ancienne enseigne trônera d’ailleurs fièrement près du nouveau bar fait-sur mesure par des artisans et de la banquette rouge qui vient de l’ancien restaurant Sylmar, à côté du Sébasto. Et c’est finalement tout le concept du nouvel Idéal : tout est du coin.

La journée, c’est une épicerie de bons produits locaux.On est allées chez chaque producteur pour dénicher de la charcuterie, de la crémerie ou encore des farines, explique Zoé. Il n’y aura pas d’avocat dans les sandwiches, pas de coca à boire.” À la place, de bons légumes produits en agriculture raisonnée et des softs fabriqués dans la région ou torréfiés dans la métro.

Le soir, l’Idéal se transforme en café de quartier où l’on passe après le travail pour un apéro entre amis devant une planche bien fournie. “Pour les bières, on s’est fait plaisir sur les bières artisanales de petites brasseries lilloises, glisse Amandine. Côté vin, vu qu’on en a pas dans le coin mais qu’on ne se voyait pas ne pas en proposer, on a préféré faire bosser les Cavistes curieux, nos voisins de la rue des Postes.Que du local on vous dit !

Pour l’ambiance, les filles comptent justement sur les habitants du quartier pour la créer. On retourne faire un tour à l’Idéal dès son ouverture pour vous montrer ce que ça donne.