L’Idéal, le nouveau café-épicerie du quartier Saint-Michel ouvre en avril

Dans Bière, Food Porn, Lille
Scroll par là

Depuis quelques années, le quar­tier Saint-Michel reprend vie mais il lui man­quait encore une épi­ce­rie de quar­tier aux bons pro­duits frais. D’i­ci les vacances de Pâques, la ques­tion sera réglée avec l’ou­ver­ture de l’I­déal.

Si vous habi­tez le quar­tier Saint-Michel, vous avez cer­tai­ne­ment noté que ça bou­geait enfin du côté de l’an­cienne bou­tique “Ideal infor­ma­tique” de la place Jeanne d’Arc. Si vous avez jeté un coup d’oeil à l’in­té­rieur, vous avez peut-être aper­çu un trio fémi­nin, les manches retrous­sées et de la pein­ture sur les mains.

Elles, ce sont Aman­dine, 25 ans, Zoé et Julie, 31 ans. Trois potes, trois anciennes de la Bou­lan­ge­rie Bar mais aus­si trois habi­tantes du quar­tier. Elle aus­si ont connu l’I­déal quand on y ven­dait encore des ordi­na­teurs et on sur­tout vu le poten­tiel de l’en­droit.

Alors for­cé­ment, quand l’en­seigne a fer­mé le rideau, le trio s’est jeté sur l’oc­ca­sion et a contac­té le pro­prio. Après une bonne dose de tra­vaux, les voi­là à quelques semaines de l’ou­ver­ture de leur café-épi­ce­rie qu’elle ont bap­ti­sé… l’I­déal !

L’an­cienne enseigne trô­ne­ra d’ailleurs fiè­re­ment près du nou­veau bar fait-sur mesure par des arti­sans et de la ban­quette rouge qui vient de l’an­cien res­tau­rant Syl­mar, à côté du Sébas­to. Et c’est fina­le­ment tout le concept du nou­vel Idéal : tout est du coin.

La jour­née, c’est une épi­ce­rie de bons pro­duits locaux.On est allées chez chaque pro­duc­teur pour déni­cher de la char­cu­te­rie, de la cré­me­rie ou encore des farines, explique Zoé. Il n’y aura pas d’a­vo­cat dans les sand­wiches, pas de coca à boire.” À la place, de bons légumes pro­duits en agri­cul­ture rai­son­née et des softs fabri­qués dans la région ou tor­ré­fiés dans la métro.

Le soir, l’I­déal se trans­forme en café de quar­tier où l’on passe après le tra­vail pour un apé­ro entre amis devant une planche bien four­nie. “Pour les bières, on s’est fait plai­sir sur les bières arti­sa­nales de petites bras­se­ries lil­loises, glisse Aman­dine. Côté vin, vu qu’on en a pas dans le coin mais qu’on ne se voyait pas ne pas en pro­po­ser, on a pré­fé­ré faire bos­ser les Cavistes curieux, nos voi­sins de la rue des Postes.Que du local on vous dit !

Pour l’am­biance, les filles comptent jus­te­ment sur les habi­tants du quar­tier pour la créer. On retourne faire un tour à l’I­déal dès son ouver­ture pour vous mon­trer ce que ça donne.