Pour Ola Cuba !, les photos de Marc Riboud exposées à l’Hospice Comtesse

Dans Lille
Scroll par là

Photo© Marc Riboud, Fidel Castro interviewé par Jean Daniel, La Havane, novembre 1963 

Ola Cuba!, vous savez, c’est l’exposition de printemps à Saint-Sauveur. Dans l’ancienne gare, tout plein de choses prévues. Mais Lille 3000 a aussi décidé de faire quelques expos “hors les murs”. A l’Hospice Comtesse, dans le Vieux-Lille, les travaux sur Cuba de Marc Riboud (le grand, le seul, l’unique) et Nicola Lo Calzo seront exposés. Et ça va claquer. 

Go pour un peu d’histoire. En 1963, le grand photographe Marc Riboud débarque à Cuba avec Jean Daniel, écrivain et journaliste français. L’objet de leur présence ? Une rencontre avec Fidel Castro himself dans une chambre d’hôtel de La Havane. Jean Daniel s’entretient avec le patron, Marc Riboud shoote. La série deviendra mythique tout simplement parce qu’elle capture une rencontre qui a lieu quelques heures seulement avant l’assassinant de J.F. Kennedy. Et c’est peu de dire que les relations entre les Etats-Unis et Cuba sont légèrement tendues à l’époque. D’ailleurs, la petite histoire raconte que Fidel donne une lettre à Jean Daniel destinée à JFK. Le journaliste doit le rencontrer dans les jours qui suivent. Le reste du scénario, on le connait : le président américain se fait assassiner, et la lettre n’arrivera jamais à bon port.

Donc, si on résume, ce qui sera exposé à l’Hospice Comtesse entre le 5 mai et le 1er juillet, c’est un morceau d’histoire moderne. Ce qui claque. Mais ce n’est pas tout.

 

Un autre photographe sera mis en valeur à l’Hospice Comtesse : la série Regla de l’italien Nicola Lo Calzo sera aussi visible au même moment. Un travail de recherche sur les valeurs, traditions et croyances spirituelles qui ont subsisté sur l’île après la colonisation et malgré le changement de régime et son idéologie forte.

Les deux séries seront donc visibles du 5 mai au 1er juillet au musée de l’Hospice Comtesse, rue de la Monnaie. Pour vous rencarder sur Ola Cuba !, c’est sur le site de Lille 3000, bien sûr.