À vos louches ! Mardi, c’est 1er mai, autrement dit la Fête de la Soupe

Dans Festival, Food Porn, Lille, Music in my ears
Scroll par là

Tout est dans le titre n’est-ce pas ? Mais on répète pour les durs de la feuille : c’est la Fête de la Soupe, le fes­ti­val de La Louche d’Or !  Ça va être joyeux, et on a déjà hâte. 

Le fes­ti­val de la Louche d’Or, aus­si connu sous le nom de Fête de la Soupe est un incon­tour­nable de la vie lil­loise, qui revient demain inves­tir le quar­tier Wazemmes pour sa 18e édi­tion. Mais au fait pour­quoi Fête de la Soupe ? Parce que la soupe, c’est le seul plat qu’on retrouve sur tous les conti­nents, et que ce qui compte à la Fête de la Soupe, c’est le métis­sage, le par­tage, le ras­sem­ble­ment autour des cultures. Vous êtes émus, ça y est ?

 

En plus d’être un pro­jet qui tourne autour d’un bien beau prin­cipe de fra­ter­ni­té entre humains, c’est aus­si une pure tranche de mar­rade. Au pro­gramme de cette année, un voyage autour de notre petite pla­nète bleue, avec des escales au Mali, dans les Caraïbes, au Bré­sil, au Bénin, en Bel­gique, à Tou­louse et Bruxelles. Tout ça en une soi­rée, ça riva­lise avec le Père Noël et sa tour­née mon­diale en une nuit.

Et bien évi­dem­ment, il y aura de la musique, avec notam­ment Gang­bé Brass Band, une fan­fare béni­noise qui vien­dra vous enjailler avec son “Vau­dou Jazz Afro Beat” de Coto­nou (oui tout ça à la fois), AYWA, un groupe qui pro­pose des sons du Magh­reb, ou encore Djé Balè­ti un trio tou­lou­sain qui dres­se­ra un pont entre le nord et le sud de la Médi­te­ran­née.

Il y aura aus­si du théâtre, avec la Com­pa­gnie Détour­noy­ment et son Opé­ra des Légumes, une his­toire folle de légumes qui viennent inter­rompre une scène de ménage avec des chants lyriques, des contes pour retom­ber en enfance avec les Lec­tures Vaga­bondes au Jar­din des Sar­ra­zins ou encore de la danse place d’Oud­ja avec la com­pa­gnie bré­si­lienne Bis­coi­tin­ho. 

Et bien sûr, l’in­con­tour­nable, le seul, l’u­nique tro­phée de la Louche d’Or qui récom­pen­se­ra la meilleure soupe de l’an­née. La com­pé­ti­tion est ouverte jus­qu’au jour J alors fon­cez avec votre mar­mite. Et pré­voyez un K‑Way, la météo nous dit qu’il risque de pleu­voir… mais ça n’a jamais arrê­té les Lil­lois, pas vrai ?

 

La Fête de la Soupe ça com­mence demain à 15 heures, c’est gra­tuit et c’est un peu par­tout dans Wazemmes. Le pro­gramme com­plet des réjouis­sances est à retrou­ver sur le site de la Louche d’Or.