Les Lillois ont tellement de talent que le Québec nous copie

Dans Lille
Scroll par là

La ville de Lille réa­lise régu­liè­re­ment des cam­pagnes pour pro­mou­voir la capi­tale des Flandres, et elles sont sou­vent réus­sies… à tel point que de l’autre côté de l’At­lan­tique, on reprend les bonnes idées.

Sou­ve­nez-vous l’hi­ver der­nier : dans les rues de Lille s’é­ta­lait une cam­pagne de la ville met­tant à l’hon­neur les Lil­lois bour­rés de talents, de l’ar­tiste plas­ti­cien Quen­tin Car­naille à la cham­pionne de boxe Licia Bou­der­sa en pas­sant par Rachel Levesque, gagnante du Meilleur Pâtis­sier 2017.

Une cam­pagne qui décli­nait une série d’af­fiches avec des por­traits expo­sés dans les rues de la ville et une dizaine de vidéos témoi­gnages de nos chouettes Lil­lois racon­tant leur expé­rience. Ça avait drô­le­ment bien mar­ché, et même tel­le­ment bien, que nos confrères de La Voix du Nord on remar­qué qu’outre-Atlan­tique, au Qué­bec, une cam­pagne jumelle avait fait son appa­ri­tion.

Lille inspire-t-elle le monde entier ?

Bon le monde entier, peut-être pas (patience, Minus et Cor­tex sont sur le coup pour assu­rer qu’un jour, le monde sera domi­né par les Lil­lois).

Mais Lille a sans aucun doute tapé dans l’oeil du Qué­bec. C’est l’APCHQ, l’As­so­cia­tion Pro­vin­ciale des construc­teurs d’ha­bi­ta­tion du Qué­bec, qui a tra­hi son admi­ra­tion (on s’emballe, on sait) en lan­çant une cam­pagne de pub bap­ti­sée “Nos Lau­réats ont du talent”. Rien que sur le titre, on sent déjà qu’il y a un truc, pas vrai ? Mais le clin d’oeil va beau­coup plus loin : même police, mêmes enca­drés noirs, même style de por­traits avec les mêmes filtres colo­rés sur des pho­tos en  noir et blanc, comme celles de la cam­pagne Les Lil­lois ont du talent.

 

La ville de Lille a gen­ti­ment twee­té les Cana­diens en leur signa­lant qu’on était preums sur le concept, et l’AP­CHQ a pro­po­sé de reti­rer ses affiches, crées pour célé­brer les gagnants du prix Domus, qui récom­pense les construc­teurs et entre­pre­neurs de l’ha­bi­tat au Qué­bec. Mais on n’est pas ran­cu­niers dans le Nord, et on est quand même plu­tôt flat­tés de cette reprise. C’est la preuve (s’il en fal­lait) que les Lil­lois ont vrai­ment beau­coup de talent… Et qu’ils s’ex­portent très bien !