Un tram reliera Lille à l’aéroport de Lesquin en 2023

Dans Lille, Transport, Voyage Voyage
Scroll par là

Entre Lille et l’aé­ro­port de Les­quin, il y a, quand ça ne bou­chonne pas trop, envi­ron 20 minutes de route. Mais encore faut-il être moto­ri­sé. Un peu de patience pour les pié­tons : un tram devrait relier le centre-ville à l’aé­ro­port d’i­ci 2023. 

Il se passe un truc chouette avec l’aé­ro­port de Lille-Les­quin : les des­ti­na­tions à pas cher se mul­ti­plient, et le lieu devient par consé­quent assez fré­quen­té par tout le monde. Mais voi­là, s’y rendre en navette, ce n’est pas for­cé­ment super pra­tique (sur­tout quand ça bou­chonne sur l’A1 et que vous êtes pas des masses en avance). La Métro­pole Euro­péenne de Lille a donc déci­dé de lan­cer le chan­tier d’un tram­way qui relie­rait le centre-ville et l’a­réo­port.

C’est La Voix du Nord qui a fait par­ler le pré­sident de la MEL sur le sujet. Damien Cas­te­lain déclare dans l’in­ter­view que le tram par­ti­ra de Lille pour s’ar­rê­ter dans les com­munes du sud de la métro­pole et ter­mi­ner sa course à Les­quin. L’i­dée est pour lui de ne pas mettre plus de quinze minutes à se rendre à l’aé­ro­port depuis le centre de Lille. À ce pro­pos, pour le départ, Champ de Mars ou gare Lille Flandres, rien n’a encore été déci­dé pour le moment.

Parce que le pro­jet n’en est qu’au stade d’é­bauche. Tout est à faire, mais une étude pré­li­mi­naire a déjà chif­fré le chan­tier à envi­ron 350 mil­lions d’eu­ros, par­ta­gés entre la MEL, la région et l’Eu­rope. Objec­tif 2023, mais ça peut bien sûr être un brin plus tard.

Pour com­pa­rer, Lyon a son Rhône Express depuis un petit bout de temps main­te­nant. Le tram part de la gare de La Part-Dieu et va à l’aé­ro­port de Saint-Exu­pé­ry en pas long­temps du tout, genre trente minutes, compte tenu de la dis­tance. Mais le prix est bien haut, en revanche : 23,50 euros pour les moins de 25 ans, 27,80 pour le reste de l’hu­ma­ni­té. Soit l’é­qui­valent d’un billet d’a­vion low cost pour Por­to pris trois mois à l’a­vance, à peu près. Faut juste espé­rer que Lille ne sui­vra pas l’exemple lyon­nais, sur ce point.