Un week-end muy caliente à Saint-So pour la dernière des Flonflons

Dans Festival, Lille, Music in my ears, Night Night
Scroll par là

Photo Radio Martiko ©Studio Edelweiss

Ça y est, Wazemmes l’accordéon c’est (bientôt) fini. Séchez vos larmes et chaussez une dernière fois vos chaussures de danse pour the last but not the least week-end des Flonflons. Ça se passe à Saint-So et ce sera muy caliente. 

Déjà trois semaines qu’on fête les 20 ans du festival wazemmois à fond : un barathon musical de 20 bars, La Yegros aux grands bals, un concert de La Rue Ketanou complet des mois à l’avance, plus de 300 équipes à la Waz Pét’Cup, un bal du Cheval Blanc au Grand Sud totalement dingue… La demi-mesure, les Flonflons n’ont pas l’air de connaître et on dirait que ça ne s’arrange pas avec l’âge.

Pour leur dernier week-end d’anniversaire, ils quittent Wazemmes pour investir Saint-So dès vendredi pour trois jours à la sauce cubaine en raccord avec l’expo du moment (Ola Cuba si vous aviez oublié). Alors oui, on va encore danser et se déhancher avec des groupes pimentés à souhait.

 

Voici le programme, les gens :

  • Vendredi 25 mai / 20 heures

On commence à s’ambiancer avec les Costards Cubains, une formation de musiciens 100% lillois créé spécialement pour l’occasion. Ils compensent leur manque de mélanine en jouant des standards cubains mais aussi nos classiques du répertoire français… à la cubaine.

Place à un set spécial Cuba pour la fin de soirée. Aux platines, le multi-instrumentiste et DJ Captain Cumbia adepte des mash-up de musiques colombiennes, mexicaine, amazonienne ou argentine avec du Hip-Hop, du Reggae-Dance Hall ou même des Balkan-Beats.

  • Samedi 26 mai / 20 heures

Allez, on remet ça dès le lendemain avec une bonne fête populaire cubaine. Sur scène, huit musiciens cubains, les Maferefún, qui jouent de la musique traditionnelle cubaine mais aussi du bolero, de la rumba et de la salsa. Vous en avez des fourmis dans les pieds ? C’est normal, Saint-So ressemblera plus à un bar de la Havane un dimanche après-midi qu’à un bistrot européen du samedi soir.

Radio Martiko, le collectif DJ belge, prendra la relève. Lui aussi a concocté un set made in Cuba pour l’événement.

  • Dimanche 27 mai / 17 heures

Et pour la dernière, on retrouve les fidèles musiciens de Commandant Coustou avec qui on s’est déjà enjaillés de nombreuses fois ce mois-ci.

Et voilà, finito les soirées Flonflons. À l’année prochaine pour la 21e.

Ah et on a presque oublié de vous dire que tous ces concerts ensoleillés sont gratos.