Pliveo, l’appli qui vous tient au jus sur l’affluence des bars lillois en direct live

Dans Bière, Geek, Lille
Scroll par là

Pou­voir savoir avant même de bouger une orteil du canapé si l’am­biance est déjà bien par­tie dans un bar ou, au con­traire, s’il n’est trop bondé pour notre bande de 15 potes. Cer­tains en ont rêvé, Axel Canaguier en a fait une appli­ca­tion qui vient tout juste de sor­tir. 

Grâce à Pliveo, Axel fait désor­mais par­tie des experts en bars et clubs lil­lois puisqu’il les a tous inté­grés à la main dans l’app’. “Grosso modo, on tourne autour de 180 étab­lisse­ments rien que dans Lille intra-muros”, selon lui. Retenez l’in­fo, elle peut tou­jours servir pour briller en soirée.

Good idea

En par­lant de soirée d’ailleurs, c’est pour en pass­er encore une meilleure que ce jeune lil­lois de 26 ans a créé Pliveo (con­trac­tion de People live out). Con­traire­ment à beau­coup d’autres créa­teurs d’ap­pli­ca­tion, Axel ne baigne pas dans le monde du développe­ment infor­ma­tique. Il y a encore deux ans, ce Lil­lois était tran­quille­ment instal­lé à La Rochelle et tra­vail­lait chez Décathlon après son mas­ter en Sport Busi­ness.

Il a eu juste la bonne idée un matin de févri­er 2017. “J’é­tais devant la télé à regarder Times Square et sa foule réu­nie pour l’in­tro­duc­tion de SnapChat en bourse, racon­te Axel qui a soudain le déclic foule + appli­ca­tion mobile. Je me suis dit que ça serait cool d’avoir une app’ qui nous dévoile l’af­flu­ence dans les bars en live, un peu comme Waze le fait sur la route avec sa com­mu­nauté. J’avais l’âge de me lancer, je me suis dit : on tente !

Ils sont où les copains de sor­tie ?

Il remonte à Lille (parce que niveau bars et soirées, on se pose là) pour mon­ter sa start-up. Il s’as­so­cie à Greg, un web-design­er et à MoJo Lille, une agence basée dans le Vieux-Lille, qui l’in­cube et met ses développeurs à son ser­vice. Et voilà com­ment est née Pliveo.

Comment ça marche ?

Une fois Pliveo téléchargée sur son smart­phone, il suf­fit de ren­tr­er son 06, d’a­jouter ses potes déjà sur l’ap­pli­ca­tion et d’ac­tiv­er la géolo­cal­i­sa­tion. On débar­que ensuite sur une carte de Lille avec tous ses bars et une tâche blanche autour d’eux. Plus elle est grosse, plus l’af­flu­ence est grande à cet endroit.

On peut aus­si voir dans quel bar nos con­tacts qui ont activé Pliveo pour la soirée se trou­vent. On vous ras­sure, il y a un mode invis­i­ble pour check­er la carte sans être assail­li de mes­sages d’amis. Car oui, il y a aus­si un chat privé pour partager les bons plans.

C’est l’autre côté de Pliveo : la dig­i­tal­i­sa­tion de l’hap­py hour. Axel n’a pas fait que lis­ter tous les étab­lisse­ments de la ville, il est allé en ren­con­tr­er quelques un et con­tin­ue son petit tour actuelle­ment pour pro­pos­er des parte­nar­i­ats aux gérants. Le but ? “Met­tre en valeur les hap­py hours ou les pro­mos du moment sur la carte”, explique le Lil­lois. Ils sont déjà huit référencés sur Pliveo, dont le Net­work.

Ah et pour ras­sur­er ceux qui auraient l’im­pres­sion d’être suivi en mode Big Broth­er dans leur nuit fes­tive, Axel assure qu’aucune don­née GPS n’est gardée par Pliveo. “Même pas les mes­sages privés, la seule info qu’on garde, c’est le numéro de télé­phone”. Promis, il a dit.

Pour le télécharge­ment, c’est ici si tu as un smart­phone avec une pomme dessus et si tu n’as pas de pomme.