Un “rassemblement sauvage” de rap pour la fête de la musique au parc Lebas

Dans La rue, Lille, Music in my ears
Scroll par là

Manifestement, l’idée plaît. Environ 1300 personnes se sont déclarées intéressées par cet événement organisé par le collectif de la Ligne Jaune. Ce jeudi, pour la fête de la musique, un rassemblement “sauvage” de rap prendra place à partir de 21 heures. Enfin, peut-être. 

On ne sait pas exactement ce qui nous attend“, s’amuse Lorenzo, membre de La Ligne Jaune, le collectif  à l’origine de l’événement. “Normalement, le jour de la fête de la musique, on s’installe où on veut, donc je ne pense pas qu’il y aura un problème.” L’idée pour lui est d’installer un système son léger, de faire venir les membres de son collectif de rappeurs, et d’organiser ensuite un open mic’, rien de plus. “Sur le site du ministère de la Culture, il est écrit que la fête de la musique encourage les événements spontanés et gratuits.” Donc bon, voilà. Dans le doute, les organisateurs ont tout de même décidé qu’en cas de grabuge, le repli se ferait à la Citadelle.

On s’est associés au collectif Losange Noir, qui est de Valenciennes, et qui avait envie de faire quelque chose pour la fête de la musique. Ils proposaient aux gens de ramener leurs enceintes bluetooth. On a proposé notre matériel.” Il faut dire que La Ligne Jaune (appelée comme ça parce que les membres habitent tous le long de la ligne 1 du métro…) est un collectif de rappeurs lillois qui trempent dans le son et lumière, ce qui donne accès à un peu de matos. “Je suis beatmaker et ingé son“, se présente par exemple Lorenzo. “Il est possible de s’inscrire pour un open mic’, avant sur notre page Facebook, ou alors en début de soirée. Après, ça peut se faire en freestyle sans problème.” Et Losange Noir se chargera de faire un film de ces deux heures de rap sauvage.

Pour vous rencarder sur l’event, Facebook est là, bien sûr.