Le chantier du futur Saint-So Bazaar, ça commence en septembre

Dans La rue, Lille

Photo © spl euralille

Scroll par là

Photo © SPL Euralille

La friche Saint-So, on en parle beaucoup depuis des mois, des années même. Mais là, trève de bla bla bla, les choses sérieuses commencent avec le début du chantier du Saint-So Bazaar. 

Après moult concertations et annonces, ça y est, la phase 1 de l’énorme chantier de la friche Saint-So (qui fait 23 hectares, mine de rien) va commencer cet automne. En septembre, c’est la halle B de l’ancienne gare, celle qui prolonge la salle d’expo de Saint-So, qui ouvrira officiellement le bal des travaux.

On va commencer par désamianter tout ça avant de convertir ce lieu de près de 5 000m2 en immense espace hybride de créativité, d’innovation et d’économie solidaire, baptisé Saint-So Bazaar. En gros, ce sera le nouveau repaire des makers, des artistes avec des espaces de co-working mais aussi des showrooms pour en s’en mettre plein les mirettes.

Un petit collage de l’équipe d’architectes danoise Gehl, pour vous donner un peu l’idée de l’ambiance du Saint-So Bazaar. Photo © equipe gehl

Pour profiter tout ça, il faudra forcément se montrer patient puisque les travaux devraient prendre au moins un an et demi (#coucou2020) selon l’aménageur en charge du projet, SPL Euralille.

Et comme un chantier n’arrive jamais seul (oui ça existe cette expression sur la friche Saint-So), dès cet hiver, une partie de la halle A, juste derrière le bistrot Saint-So devrait elle aussi commencer sa cure de jouvence et se reconvertir de son côté en gymnase.

La saison 1 du chantier du nouveau quartier va nous tenir en haleine jusqu’en 2025. La saison 2 n’est pas encore teasée. Photo © equipe gehl /SPL euralille

Et puis ce sera au tour des premiers logements, construits sur le modèle des îlots nordiques, du parc de la vallée, de la piscine Olympique, du square de Cambrai. Sans oublier le Cours Saint-So qui s’animera déjà cet été et se construira avec les habitants tout au long des travaux. Rendez-vous en 2025 pour passer à la phase 2 du projet.