Rumbl festival : deux jours d’electro dans le parc d’un château en Belgique

Dans Festival, Lille, Music in my ears
Scroll par là

Cré­dit pho­to @Rumbl

Notez les dates : les 22 et 23 sep­tembre. Notez le lieu : parc du châ­teau de Bos­suit, à Avel­gem, à trente-cinq minutes de Lille. Notez le thème : élec­tro à toutes les sauces. Voi­là un concept qui devrait plaire, sur­tout à ceux qui angoissent de dire adieu à la sai­son des fes­toches au mois de sep­tembre. Quand y’en a plus, y’en a encore. 

C’est une pre­mière édi­tion, mais les orga­ni­sa­teurs voient déjà grand. Deux scènes, vingt-trois artistes, de la tech­no, de la funk, du dis­co, de la house, de l’EBM… Le tout dans le cadre tout à fait hal­lu­ci­nant du châ­teau de Bos­suit, en Bel­gique fla­mande. Un bâti­ment de 3000 m² impo­sant avec ses quatre tou­relles, entou­ré d’eau et d’un parc de 26 ha…

On vou­drait pas dire, mais c’est tout de même assez allé­chant, comme lieu. Les 22 et 23 sep­tembre, de la musique de belle fac­ture réson­ne­ra par­tout dans le parc. “C’est vrai­ment un endroit incroyable, confirme Edouard Lesage, l’un des trois orga­ni­sa­teurs du fes­ti­val. Il y aura donc deux scènes, toutes les deux sous cha­pi­teau. Ça ira de midi à minuit. J’aime bien ce for­mat. On n’a­vait pas envie de faire durer ça jus­qu’à 6 heures du mat’. Et il y a de plus en plus de fes­ti­vals qui font ces horaires là.

Niveau artistes, la pro­gram­ma­tion est tout à fait euro­péenne, avec des artistes des Pays-Bas, du Royaume-Unis, de Bel­gique, d’Al­le­magne et de France. “Ce ne sont pas des Dj très connus dans le Nord, mais qui font salle comble à Paris, Amster­dam ou Bruxelles”, assure Edouard. On a hâte de voir ça.

Pour ce qui est des infos pra­tiques, on résume :

Cette affaire va donc se dérou­ler les 22 et 23 sep­tembre pro­chains au châ­teau de Bos­suit, à Avel­gem, en Bel­gique (mais pas loin, vrai­ment). La billet­te­rie est déjà ouverte (26,8 euros en ear­ly bird pour une jour­née, 42 euros pour deux jours). Il y existe un event Face­book qui lui est tout dédié, ain­si qu’une page Face­book. Et un site inter­net, tant qu’à faire.