Les tas de moules de la Braderie vont être recyclés en carrelage

Dans Braderie de Lille, C'est green, Lille, WTF
Scroll par là

Et si le carrelage de votre cuisine était fait avec des coquilles des tas de moules de cette Braderie 2018 ? Oui oui, vous avez bien lu : du carrelage certifié à la coquille de moule. Et garanti sans l’odeur.

L’annonce du retour des tas de moules nous avait déjà mis en joie, mais là ça dépasse carrément toutes nos attentes. En partenariat avec la société lilloise l’EtNISI, créée en 2017, la mairie de Lille se lance dans une nouvelle initiative verte pour l’après-Braderie: la récup’ des tas de coquilles de moules de la place Rihour pour en faire des dalles de carrelage durables.

Nos différents carrelages sont composés de plus de 75% de matières usagées qui devaient à l’origine finir à la décharge”, explique Espérance Fenzy, fondateur de l’EtNISI. Pour créer une dalle made in Braderie, voilà la recette : prendre quatre à cinq kilos de coquilles vides broyées, séchées, mélangées à du liant (c’est de la colle) et à d’autres matières durables. Faire cuire le tout à moins de cent degrés.

Cette année la société limite la récup’ à la place Rihour. Mais quand on sait que des tonnes de moules sont commandées chaque année par les restaurateurs lillois pour l’événement, on vous laisse imaginer le nombre d’hectares qu’on va pouvoir carreler. “C’est plus que du recyclage, ajoute le fondateur. On veut valoriser la matière locale, celle qui a vraiment du sens et une histoire pour les habitants de la région. Les tas de moules, ça parle aux lillois, ça fait partie du patrimoine“. Et c’est rien de le dire.

On sait que vous êtes pressés maintenant. Mais n’enlever pas votre vieux carrelage sans âme tout de suite, car la commercialisation n’est pas pour maintenant. Si vous voulez en savoir plus, rendez-vous sur leur site.