Le café Peacock, le petit frère du Society, vient d’ouvrir à Rihour

Dans Bière, Food Porn, Lille
Scroll par là

Rihour accueille depuis ven­dre­di der­nier un petit nou­veau dans ses rangs : le café Pea­cock, digne petit frère du café Socié­ty, dont il a repris les codes : cou­leurs cha­leu­reuses, ambiance cosy et amour du jazz et du vin­tage.

Le café Socie­ty vous connais­sez ? À deux pas de la Grand’­Place, l’é­ta­blis­se­ment niché dans une rue qui donne sur la Vieille-Bourse est depuis l’an­née der­nière le repaire des Lil­lois à la recherche d’in­ti­mi­té. Sauf qu’ils n’ont pas fran­che­ment envie de quit­ter l’hy­per-centre pour ça.

Pour ceux qui sont des adeptes de leur atmo­sphère jaz­zy, chill et jeux de socié­té mais qui sont un peu claus­tro’ sur les bords, on vous conseille le petit frère, le café Pea­cock, qui a ouvert le 3 août der­nier dans le très tou­ris­tique pas­sage Rihour.

Même bar, même ambiance, même carte, le Pea­cock a pris exemple sur le grand frère mais offre un espace plus aéré, une ter­rasse avec plus de pas­sage et, sur­tout, de quoi se res­tau­rer dès le matin à par­tir de sep­tembre. Bru­schet­tas salées, œufs sur le plat ou pain per­du pour le p’tit-déj’ ; bur­ger végan, wraps ou encore poke bowls à midi, on pour­ra même squat­ter à l’heure du goû­ter.

En s’ins­tal­lant à la place de l’an­cienne bou­tique Häa­gen-Dazs, le Pea­cock se donne pour but d’in­ci­ter tou­jours plus de Lil­lois à réin­ves­tir cet hyper-centre lais­sé sou­vent aux tou­ristes. Il compte aus­si faire bou­ger Rihour, et pour ça, rien de mieux qu’un peu de musique.

Pour son inau­gu­ra­tion offi­cielle, le 4 sep­tembre pro­chain, c’est donc le chan­teur bri­tan­nique Tom Bright, pro­duit par le gui­ta­riste de The Clash, qui vien­dra per­for­mer pour la soi­rée. Voi­là. Direct, le Pea­cock annonce la cou­leur les cou­leurs.

Le café Pea­cock est ouvert tous les jours de 14 h à minuit, et dès 9 heures à par­tir de sep­tembre. Ah et il est situé 14 place Rihour.