Les dix commandements de la coloc entre bradeux

Dans Braderie de Lille, Lille, Un toit sur la tête
Scroll par là

Un appartement lillois le week-end de la Braderie reste rarement vide la nuit de samedi à dimanche. Il y a ceux qui laissent le leur en AirBnB pour renflouer les caisses après les vacances mais il y a surtout ceux qui passent en mode auberge espagnole dans leur 30 m2. La vie en communauté n’est pas toujours rose alors on vous donne quelques tips pour ne pas vous friter avec vos potes avant d’aller manger une moule en ville.

1 – Dans votre appart’ de la place vous ferez

Ce n’est parce qu’on loge gracieusement ses potes qu’il ne faut pas les accueillir comme il se doit. On fait un petit brin de toilette à l’appart’ la semaine qui précède la Braderie ? Comme ça, ceux qui dormiront sur leur futon à même le sol ne se retrouveront pas face à une énorme boule poussière-poils-miettes au réveil.

Et puis on oublie un peu le feng shui aussi pour le week-end. On pousse les gros meubles contre les murs, on range les sacs et chaussures par terre car chaque mètre carré devient un potentiel spot pour une sieste.

2 – Vos placards vous remplirez

Comment ça faut aussi les nourrir, les squatteurs ? Les moules, ça se mange en terrasse, pas de panique. Mais prévoir “la base” pour le samedi soir et le dimanche matin, franchement, ça fait toujours plaisir et vos potes vous diront merci quand ils auront eu leur petit café du dimanche matin.

Car ce qu’on appelle “la base” chez nous, ce sont les 3 kilos de pâtes et la sauce bolo’ qui va avec en rentrant de soirée samedi soir et le kawa du réveil. Vous en avez déjà ? Tant mieux mais on vous conseille quand même de faire un stock en prévisions.

 

3 – Votre déménagement vous repousserez

On en connaît tous un qui se croit malin et qui se dit que tous les potes sont là et donc qu’emmenager dans son appart’ le week-end de la  Braderie, ce n’est pas une si mauvaise idée. FAUX.

On ne demande pas non plus à ses parents venus brader de ramener ses affaires de ski ou sa chaise de bureau parce qu’ils viennent en tuture. On oublie toute espèce de faux bon plan dans le genre.

4 – Guide d’un jour vous deviendrez

Choper quelques cartes de Lille à l’office de tourisme ne sera pas du luxe si vous accueillez des non-Lillois chez vous. Déjà parce que vous allez pouvoir faire une grosse croix sur votre chez vous pour que tout le monde connaisse le check point. Mais aussi parce que ça vous évitera d’enchaîner les “tu vois, tu prends à droite et au coin de la rue Massena, tu prends la troisième à gauche” au téléphone avec vos potes paumés dans la ville.

 

On vous conseille de réviser un peu aussi vos classiques lillois : pourquoi on appelle telle rue comme ça, pourquoi il y a une Braderie à Lille ou encore pourquoi il y a un sein au dessus de Morel & Fils. De quoi se faire un peu mousser par les potes.

5 – Votre confort vous oublierez

Vous pensiez que ce guide n’était qu’à l’adresse de l’hôte du week-end ? Que nenni ! Si vous faites partie de ceux qui débarquent pour devenir lillois le temps d’un week-end, vous allez aussi devoir mettre de l’eau dans votre bière.

Et ça passe surtout et avant tout par votre niveau de confort. Oubliez le matelas douillet et le silence : Lille, un week-end de Braderie, c’est plus ambiance festoch avec camping.

6 – La voiture en ville vous vous interdirez

Venir en voiture à la Braderie, c’est comme partir à la plage avec ses skis, ça n’a aucun intérêt. Pire, ça va vous encombrer (voire vous prendre le chou) pendant tout le week-end. Bouchons et restrictions de circulation et de stationnement seront là pour vous le rappeler. Alors on vous conseille d’opter pour un parking près d’une station de métro dans la périphérie de Lille. Ou pour un bla bla car. Ou pour un train qui vous déposera gentiment dans la capitale des Flandres où le piéton est roi pendant ce week-end.

7 – Votre batterie vous chargerez à fond

C’est le B-A BA de tout bradeux qui se respecte : restez joignable. Parce que chacun fais c’qu’il lui plaît, on n’est pas obligé de rester collé à son hôte pendant tout le week-end parce qu’on n’a pas les clefs de l’appart où on squatte.

Il suffit d’économiser assez de batterie sur la soirée pour passer un petit coup de bigo ou faire un FaceTime pour montrer où on se trouve dans Lille.

8 – Light dans vos achats vous resterez

Faire des bonnes affaires, c’est un peu le concept de la Braderie. Mais si vous êtes logés chez quelqu’un, ayez pitié des dernièrs endroits vides de son appart’. Traduction : oubliez cette table en bois massif magnifique que vous voyez déjà dans votre salon. Ou ce lampadaire trop mignon pour votre chambre à Paname. Ou ce gros nounours gagné à la ducasse du Champ de Mars.

9 – A votre hygiène vous veillerez

Pendant le week-end, que vous soyez un maniaque de la propreté corporelle ou non, on applique la règle des 3 D : Dents – Douche – Déo. C’est à la fois la base et le summum que vous pourrez atteindre lors de cette Braderie si vous êtes en mode coloc’ à 15 dans un appart’ étudiant.

 

10 – Votre alcoolémie vous gérerez

OK, la Braderie c’est aussi la fête mais quand on a une seule cuvette de toilettes pour 10, on évite de la squatter toute la nuit (et plus si affinités). Alors on modère ses ardeurs une fois que l’heure de rentrer au bercail s’approche.