Le Tamper et la Biche et le Renard s’associent le temps d’un resto-bar éphémère

Dans Food Porn
Scroll par là

C’est l’histoire de Tamper, un café bien connu des accros au brunch, qui devient ami avec La Biche et le Renard, un bar qui ambiance la rue de Gand depuis bientôt deux ans. A partir du 6 septembre, les deux établissements ne feront plus qu’un. Ça se passera au Tripo, et ça promet. 

Alors au Tripo, si vous ne le savez pas déjà, à compter du 6 septembre, il y aura une partie de l’exposition géante Sportfoto. Et un resto-bar. “On avait reçu un mail du directeur technique du Tripo pour nous proposer de candidater“, raconte Marie-Sophie, propriétaire du Tamper. L’idée, à l’époque, est de se charger de la partie restauration du Tripo pendant toute la durée de l’exposition. “Mais on a réalisé que c’est aussi un bar. Et ce n’est pas trop notre truc.” Marie-Sophie et son acolyte Germain pensent alors immédiatement à leurs amis de La Biche et Le Renard. “On a déposé notre candidature ensemble.” Et elle a été retenue.

Le mariage entre les deux univers devrait passer crème. “Le Tripo est collé à la gare, et on entend le bruit des trains. On voulait faire comme si les visiteurs sortent de la gare pour arriver dans un petit village français.” L’ambiance sera donc vieille France vintage et rurale. “On l’a appelé Sainte-Biche-sur-Tamper.” Un joli nom derrière lequel se cachent des gaufres sucrées ou salées, des crêpes, des tartines et des croques-monsieur, en gros tout ce que le Tamper sait si bien faire. Et pour arroser tout ça ? La bière joliment sélectionnée par La Biche.

Rendez vous le 6 septembre au Tripo pour être les premiers à tester ce resto-bar croisé. Sinon, vous avez jusqu’au 4 novembre, donc tout va bien. Le Tripo sera ouvert du mercredi au dimanche, en revanche. Ne vous pointez pas un lundi.