L’Université de Lille a fait sa rentrée, voilà les nouveautés

Dans La Fac, Lille
Scroll par là

C’est la pre­mière ren­trée de l’U­ni­ver­sité de Lille depuis la fusion qui a offi­cielle­ment bani les 1, 2 et 3 des anci­ennes antennes. Une fusion qui va deman­der une péri­ode de rodage mais qui va aus­si aboutir à des nou­veautés sur les cam­pus lil­lois. Petit tour du pro­prié­taire. 

Le retour de Mix’Cité

Oui, on sait, cer­tain ne sont même pas encore ren­trés et remis de la sai­son des fes­ti­vals qu’on vous par­le dejà de celui de Mix’C­ité. Pour les petits nou­veaux, on rap­pelle que c’est le tra­di­tion­nel fes­ti­val de bras­sage de cul­tures de l’ex-Lille1 qui se ter­mine par une belle soirée de con­certs sur le cam­pus. Pour les moins vieux, vous devez vous deman­der pourquoi on ne con­naît pas encore la date de cette édi­tion puisque depuis 2016, elle a lieu juste­ment à la ren­trée uni­ver­si­taire. Et bien parce que la fusion a eu du bon de ce côté là : Mix’c­ité retourne clô­tur­er l’an­née uni­ver­si­taire comme l’ont con­nu les anciens (et on en fait par­tie chez Voz­er donc ne le prenez pas mal).

Bon, ce ne sera pas en mai comme au temps jadis, mais en avril 2019 si tout va bien. Et comme Lille 1 n’est plus, le fes­ti­val s’é­ten­dra sur tout le cam­pus lil­lois pour la pre­mière fois cette année.

Une grosse saison culturelle gratos

Pour l’in­stant, on n’a encore qu’un aperçu du pre­mier semes­tre, mais elle promet déjà cette sai­son cul­turelle uni­ver­si­taire (#teas­ing). Et ce qui est bien top aus­si, c’est que main­tenant, qu’on soit en L3 à Cité sci­en­tifique ne nous empêche plus d’aller gratos à une pro­jec­tion de théâtre à Pont-de-Bois. En payant la nou­velle coti­sa­tion de vie étu­di­ante en début d’an­née, on s’of­fre de la cul­ture sur tous les cam­pus lil­lois.

De nouveaux DU et CU

Allez pas­sons au cours main­tenant. Pas de jeux de mots en DU et CU s’il vous plaît, on vous par­le bien ici de diplômes et de cer­ti­fi­cats uni­ver­si­taires, rien que du sérieux. Des CU, il y en a déjà 125 à l’u­ni­ver­sité de Lille et elle compte bien étof­fer son offre dans les années à venir. Ces cer­ti­fi­cats et diplômes (DU) per­me­t­tent à des diplômés déjà entrés dans le monde du tra­vail par exem­ple de revenir sur les bancs de la facs pour suiv­re une for­ma­tion spé­ci­fique.

A Lille, on cherche surtout a en créer des nou­veaux dans le monde du numérique et de la san­té. D’où le pro­jet de créer prochaine­ment un CU en intel­li­gence arti­fi­cielle ou/et un DU en bio-entre­pre­neuri­at avec Euras­an­té. Ceux là sont encore dans les car­tons mais le DU engage­ment, lui, débar­que dès jan­vi­er 2019. L’ob­jec­tif : recon­naître con­crète­ment l’en­gage­ment des étu­di­ants dans le bénévolat avec un diplôme.

Des vélos pour relier le campus

Pour aller faire coucou aux potes des autres cam­pus, aller faire du sport ou voir un pes­ta­cle, mieux vaut avoir de quoi se déplac­er. Même s’ils ne font plus qu’une seule uni­ver­sité, les dif­férents cam­pus restent éparpil­lés dans la métro­pole lil­loise et San­drine Rousseau, vice-prési­dente de la fac de Lille, espère bien met­tre en place très prochaine­ment cette année une flotte de vélos pour les étu­di­ants.

Reste encore à peaufin­er leur arrivée (et leur futur entre­tien) mais la vice-prési­dente table sur une cinquan­taine de deux-roues sur cha­cun des cam­pus que chaque étu­di­ant pour­rait emprunter gra­tu­ite­ment pour se déplac­er pour un cours.