L’Université de Lille a fait sa rentrée, voilà les nouveautés

Dans La Fac, Lille
Scroll par là

C’est la première rentrée de l’Université de Lille depuis la fusion qui a officiellement bani les 1, 2 et 3 des anciennes antennes. Une fusion qui va demander une période de rodage mais qui va aussi aboutir à des nouveautés sur les campus lillois. Petit tour du propriétaire. 

Le retour de Mix’Cité

Oui, on sait, certain ne sont même pas encore rentrés et remis de la saison des festivals qu’on vous parle dejà de celui de Mix’Cité. Pour les petits nouveaux, on rappelle que c’est le traditionnel festival de brassage de cultures de l’ex-Lille1 qui se termine par une belle soirée de concerts sur le campus. Pour les moins vieux, vous devez vous demander pourquoi on ne connaît pas encore la date de cette édition puisque depuis 2016, elle a lieu justement à la rentrée universitaire. Et bien parce que la fusion a eu du bon de ce côté là : Mix’cité retourne clôturer l’année universitaire comme l’ont connu les anciens (et on en fait partie chez Vozer donc ne le prenez pas mal).

Bon, ce ne sera pas en mai comme au temps jadis, mais en avril 2019 si tout va bien. Et comme Lille 1 n’est plus, le festival s’étendra sur tout le campus lillois pour la première fois cette année.

Une grosse saison culturelle gratos

Pour l’instant, on n’a encore qu’un aperçu du premier semestre, mais elle promet déjà cette saison culturelle universitaire (#teasing). Et ce qui est bien top aussi, c’est que maintenant, qu’on soit en L3 à Cité scientifique ne nous empêche plus d’aller gratos à une projection de théâtre à Pont-de-Bois. En payant la nouvelle cotisation de vie étudiante en début d’année, on s’offre de la culture sur tous les campus lillois.

De nouveaux DU et CU

Allez passons au cours maintenant. Pas de jeux de mots en DU et CU s’il vous plaît, on vous parle bien ici de diplômes et de certificats universitaires, rien que du sérieux. Des CU, il y en a déjà 125 à l’université de Lille et elle compte bien étoffer son offre dans les années à venir. Ces certificats et diplômes (DU) permettent à des diplômés déjà entrés dans le monde du travail par exemple de revenir sur les bancs de la facs pour suivre une formation spécifique.

A Lille, on cherche surtout a en créer des nouveaux dans le monde du numérique et de la santé. D’où le projet de créer prochainement un CU en intelligence artificielle ou/et un DU en bio-entrepreneuriat avec Eurasanté. Ceux là sont encore dans les cartons mais le DU engagement, lui, débarque dès janvier 2019. L’objectif : reconnaître concrètement l’engagement des étudiants dans le bénévolat avec un diplôme.

Des vélos pour relier le campus

Pour aller faire coucou aux potes des autres campus, aller faire du sport ou voir un pestacle, mieux vaut avoir de quoi se déplacer. Même s’ils ne font plus qu’une seule université, les différents campus restent éparpillés dans la métropole lilloise et Sandrine Rousseau, vice-présidente de la fac de Lille, espère bien mettre en place très prochainement cette année une flotte de vélos pour les étudiants.

Reste encore à peaufiner leur arrivée (et leur futur entretien) mais la vice-présidente table sur une cinquantaine de deux-roues sur chacun des campus que chaque étudiant pourrait emprunter gratuitement pour se déplacer pour un cours.