Ce week-end, c’est mapping time sur la Grand-Place de Roubaix

Dans Ch'est bieau, Culturons-nous
Scroll par là

Photo @Xavier de Richemond 

MAJ 11/10/18

C’est joli, un mapping sur un beau bâtiment. C’est du spectacle grandiose offert à tout le monde, gratos, juste pour le plaisir. A Lille, avec le festival de vidéo mapping, on a notre compte. Roubaix s’y est aussi mis. Vous avez encore ce weekend pour le voir. 

Le vidéo mapping de Roubaix retrace, en son et images projetées sur l’hôtel de ville, l’histoire de Roubaix. C’est l’artiste “peintre-vidéo” Xavier de Richemond qui a été chargé de créer ce spectacle. Et le monsieur n’en est pas du tout à son premier bâtiment public. Il revient de San Antonio, au Texas, après être passé par Medellin en Colombie, à Casablanca, Montréal, ou encore Chihuahua au Mexique. C’est que son travail est manifestement très demandé.

Pour Roubaix, il a créé Urba Ixo, qui retrace l’histoire de la ville : sa fondation, son industrialisation oufifiante et le street art qui a investi les rues plus que partout ailleurs dans la métropole. Et ce qui est chouette, c’est que ce mapping est encore visible ce weekend.

Niveau pratique, il y aura une séance à 20 heures, une à 20h45 et une autre à 21 h 30 vendredi et samedi. Vous n’avez qu’à vous rendre sur la Grand-Place, vous trouver un spot sympa et regarder fixement la façade de l’hôtel de ville. C’est gratuit et ça fait plaisir.

Plus d’infos sur le site de la ville de Roubaix bien sûr.