La Piscine de Roubaix, nouvelle version, ouvre ses portes le 20 octobre

Dans Ch'est bieau, Culturons-nous, Lille
Scroll par là

C’est toujours une organisation monstre, un chantier dans un lieu dont les murs sont classés. Depuis octobre 2016, la Piscine de Roubaix, splendeur d’art déco qui s’est réinventée une vie en devenant musée, a subi des travaux d’agrandissement. En avril dernier, il a fallu carrément fermer ses portes pendant de longs mois. Elles rouvriront le 20 octobre.

Avant de vous donner un aperçu de ce que sera cette nouvelle version de la Piscine, on peut déjà vous dire de mettre une petite croix au 20 octobre de votre google cal. La Piscine rouvrira ses portes ce jour-là, en mode allongé.

Si la pièce principale, celle dans laquelle il y avait la piscine (la vraie, celle dans laquelle on fait des longueurs), n’a pas bougé d’un poil, les pièces d’exposition qui se situent derrière cette splendide salle, elles, ont été toutes chamboulées. En fait, l’extension de la Piscine a ajouté 2 000m2 aux 6 000m2 déjà ouverts au public avant les travaux. Une aile entière du musée sera consacrée à la sculpture moderne. On ne sait pas si vous avez fait le lien, mais les statues et la Piscine, c’est une longue histoire d’amour.

Bon, voilà, le 20 octobre, ça rouvre. En fanfare, bien évidemment, avec cinq expositions simultanées, rien que ça. Ils ont de la place en plus, alors ils en profitent, vous direz-vous. Et nous aussi, du coup.

Nan mais parce qu’en fait, les cinq expos méritent le coup d’œil. Allez, séance name dropping : Picasso, Giacometti, Hervé Di Rosa, les céramistes du WCC-BF de Mons qui auront Nage Libre (un genre de carte blanche version Piscine de Roubaix)… Une dernière expo assez dingue se tiendra aussi en même temps que les quatre autres : des artistes d’aujourd’hui ont accepté de (re)peindre à leur manière des tableaux du musée de Bailleul, en Flandre, qui ont brûlé pendant la Première Guerre mondiale.

Cool, hein ? On a cru comprendre qu’on irait tout bientôt visiter les lieux avant leur ouverture officielle. Vous pensez bien qu’on vous racontera. En attendant, vous pouvez vous rendre sur cette page Facebook, ou ce site internet