Gare à la nouvelle amende pollution si vous partez en road-trip à Bruxelles

Dans Transport, Voyage Voyage
Scroll par là

Un petit week-end à Bruxelles en vue ? Si vous optez pour le trajet en voiture, mieux vaux lire ce qui va suivre pour vous éviter une mauvaise surprise dans votre boîte aux lettres une fois de retour : une nouvelle amende contre les véhicules polluants est entrée en vigueur à Bruxelles. Pas de panique, on vous explique comment éviter la douloureuse de 350€ (quand même).

Depuis le 1er Octobre, la capitale Belge a passé un cap dans sa lutte contre le diesel et la pollution automobile. Comment ? Tout simplement en suivant l’exemple de sa copine Anvers qui a installé une LEZ (Low Emission Zone, avec l’accent british s’il vous plaît), l’équivalent de notre fameuse “zone à circulation restreinte“, traduit pour nous La Voix du Nord.

Chez nous, c’est la fameuse vignette Crit’air qu’on a maintenant tous collée (avec plus ou moins de succès) sur le pare-brise de titine qui permet de savoir si on peut rouler lors de gros pics de pollution ou pas. (Ce n’est pas encore arrivé mais ça peut.)

Sauf qu’en Belgique, les mesures sont beaucoup plus restrictives que chez nous. Pic de pollution ou pas, Anvers et Bruxelles ont tout simplement décidé d’interdire les voitures les plus polluantes dans leurs LEZ. 

Dans le viseur des Belges, les diesels EURO 1 et sans norme EURO. Soit les véhicules qui roulent au gasoil depuis 1997. Oui, y’en a plus des masses sur les routes mais, d’ici quelques mois, en 2019, les diesels EURO 2 et les essences en EURO 1 ou sans norme EURO vont aussi entrés dans cette short list qui ne fera que s’allonger au fil des ans selon La Voix du Nord.

Enregistrement de titine

Pour savoir si votre bolide est déjà (ou très bientôt) concerné, un petit coup d’œil par ici. Si vous l’êtes, on ne peut que vous conseiller d’opter pour le Thalys ou le covoit’ avec une autre voiture pour éviter l’amende de … 350€. 

Oui ça fait mal. Surtout que vous pouvez quand même vous la prendre sur le bout du nez même si votre voiture n’est pas très polluante. Parce qu’en bon Français que vous êtes, vous allez devoir vous enregistrer auprès de la ville de Bruxelles (tout comme Anvers) pour justifier que vous ne l’êtes pas, justement, trop polluant. L’administration belge n’ayant pas accès au registres des plaques de ses voisins, c’est à vous de faire la démarche. Donc on retrouve la carte grise de titine et on prend cinq minutes pour l’enregistrer ici pour Bruxelles et pour Anvers.

Le plan B

Autre plan de secours conseillé par La Voix du Nord si l’administration vous fait horreur : conduire jusque Bruxelles, déposer la voiture dans un parking juste à l’entrée de la LEZ de Bruxelles et opter pour faire les derniers (kilo)mètres en transports en commun. 

Pour savoir où débute la fameuse LEZ, voilà les panneaux la délimitant : 

Visualisez bien parce qu’ils ne sont pas hyper flagrants sur le coup quand on conduit.

Voilà, vous savez tout. On vous laisse faire votre choix pour ne pas de voir prendre sur le livret A pour régler les 350€.