“Ma vie la nuit”, le livre des punchlines de soirées de la DJ Missnoa

Dans Lille, Night Night

Crédit photo @FacebookMissnoa

Scroll par là

“Ma Vie la Nuit”, c’est le bouquin 100% true sto­ries que la DJ lil­loise Miss­noa vient de sor­tir. Une com­pi­la­tion qui démon­tre que nous sommes plein de sur­pris­es après quelques ver­res (tou­jours avec mod­éra­tion) dans la cap­i­tale des Flan­dres.

Depuis près de vingt ans main­tenant, celle qui se fait appel­er Miss­noa aime faire bouger les foules avec ses platines et un son “proche de la min­i­mal ou la micro-house” comme elle le définit elle-même. Orig­i­naire de Reims, ça fait tout de même 15 ans que cette lil­loise d’adoption y a posé ses val­oches et en écume les soirées. Alors for­cé­ment elle en a enten­du des choses ! Des trucs mignons, absur­des, un peu crades par­fois mais c’est tou­jours sur­prenant.

Au début j’ai com­mencé à not­er ces anec­dotes que j’entendais parce que je ne voulais pas les oubli­erMes amis aimaient beau­coup et m’ont con­seil­lée d’en faire quelque chose.”

Miss­noa

Une page face­book par-ci, un compte insta­gram par-là et rapi­de­ment le suc­cès pop­u­laire sur les réseaux lui con­firme que ses bribes d’histoires ont un pub­lic et qu’il est en demande. Elle s’offre alors après un crowd­fund­ing sur Kisskiss­bankbank, la pos­si­bil­ité d’aller encore plus loin.

“Le livre en tant qu’objet est impor­tant pour moi qui suis graphiste de pro­fes­sion. C’est une véri­ta­ble trace physique de ce tra­vail et une belle occa­sion de dévelop­per un univers graphique sans m’en remet­tre unique­ment à des plate­formes web”

Et, en effet, quand on l’écoute on prend la mesure du boulot accom­pli. Oubliez le tra­di­tion­nel réc­it du par­cours du com­bat­tant pour trou­ver une mai­son d’édition qui accepte de vous pub­li­er (les jeunes écrivains qui nous lisent, spé­cial dédi­cace pour vous #force&honneur). Miss­noa a qua­si­ment tout réal­isé seule : du logo à la typogra­phie en pas­sant par un pote imprimeur, et PAF ! Pas de chocapics mais un recueil à l’univers graphique tra­vail­lé qui donne à voir le monde de la nuit sous un jour (#JeuDe­Mots) dif­férent.

Ah oui ! Tant qu’à voir les choses sous un autre angle : pour la sor­tie de son livre Miss­noa s’est asso­ciée un pote pho­tographe : le très tal­entueux Teda, dont les pho­tos vien­nent illus­tr­er les cita­tions dans une expo vis­i­ble au restau­rant Le Sébastopol jusqu’au 14 octo­bre ! 

Ma vie la Nuit est pour le moment en vente (6€) au restau­rant Le Sébastopol et au Moog, et est disponible dans un shop online juste .

On nous souf­fle dans notre oreil­lette imag­i­naire qu’une soirée de remer­ciements aux con­tribu­teurs du crowd­fund­ing sera organ­isée le 13 octo­bre au Moog, où vous pour­rez venir écouter Miss­noa à l’occasion. Le petit lien de l’event qui fait plaisir, c’est .