“Ma vie la nuit”, le livre des punchlines de soirées de la DJ Missnoa

Dans Lille, Night Night

Crédit photo @FacebookMissnoa

Scroll par là

“Ma Vie la Nuit”, c’est le bou­quin 100% true sto­ries que la DJ lil­loise Miss­noa vient de sor­tir. Une com­pi­la­tion qui démontre que nous sommes plein de sur­prises après quelques verres (tou­jours avec modé­ra­tion) dans la capi­tale des Flandres.

Depuis près de vingt ans main­te­nant, celle qui se fait appe­ler Miss­noa aime faire bou­ger les foules avec ses pla­tines et un son “proche de la mini­mal ou la micro-house” comme elle le défi­nit elle-même. Ori­gi­naire de Reims, ça fait tout de même 15 ans que cette lil­loise d’adoption y a posé ses valoches et en écume les soi­rées. Alors for­cé­ment elle en a enten­du des choses ! Des trucs mignons, absurdes, un peu crades par­fois mais c’est tou­jours sur­pre­nant.

Au début j’ai com­men­cé à noter ces anec­dotes que j’entendais parce que je ne vou­lais pas les oublierMes amis aimaient beau­coup et m’ont conseillée d’en faire quelque chose.”

Miss­noa

Une page face­book par-ci, un compte ins­ta­gram par-là et rapi­de­ment le suc­cès popu­laire sur les réseaux lui confirme que ses bribes d’histoires ont un public et qu’il est en demande. Elle s’offre alors après un crowd­fun­ding sur Kiss­kiss­bank­bank, la pos­si­bi­li­té d’aller encore plus loin.

“Le livre en tant qu’objet est impor­tant pour moi qui suis gra­phiste de pro­fes­sion. C’est une véri­table trace phy­sique de ce tra­vail et une belle occa­sion de déve­lop­per un uni­vers gra­phique sans m’en remettre uni­que­ment à des pla­te­formes web”

Et, en effet, quand on l’écoute on prend la mesure du bou­lot accom­pli. Oubliez le tra­di­tion­nel récit du par­cours du com­bat­tant pour trou­ver une mai­son d’édition qui accepte de vous publier (les jeunes écri­vains qui nous lisent, spé­cial dédi­cace pour vous #force&honneur). Miss­noa a qua­si­ment tout réa­li­sé seule : du logo à la typo­gra­phie en pas­sant par un pote impri­meur, et PAF ! Pas de cho­ca­pics mais un recueil à l’univers gra­phique tra­vaillé qui donne à voir le monde de la nuit sous un jour (#Jeu­De­Mots) dif­fé­rent.

Ah oui ! Tant qu’à voir les choses sous un autre angle : pour la sor­tie de son livre Miss­noa s’est asso­ciée un pote pho­to­graphe : le très talen­tueux Teda, dont les pho­tos viennent illus­trer les cita­tions dans une expo visible au res­tau­rant Le Sébas­to­pol jusqu’au 14 octobre ! 

Ma vie la Nuit est pour le moment en vente (6€) au res­tau­rant Le Sébas­to­pol et au Moog, et est dis­po­nible dans un shop online juste .

On nous souffle dans notre oreillette ima­gi­naire qu’une soi­rée de remer­cie­ments aux contri­bu­teurs du crowd­fun­ding sera orga­ni­sée le 13 octobre au Moog, où vous pour­rez venir écou­ter Miss­noa à l’occasion. Le petit lien de l’event qui fait plai­sir, c’est .