Woko, la “căng-tin viet”, va s’installer rue de Béthune

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Donc en fait, la fin de la rue de Béthune est en train de deve­nir un genre de tri­angle d’or de la belle fast-food. Woko, la “cang-tin viet” déjà pré­sente à Eur­alille, va ouvrir un nou­veau res­tau­rant juste à côté de Five Guys. 

Nan mais c’est vrai, quoi. Le coin devient quand même fameux en matière de food­porn. Après Five Guys, Canard Street, Big Fer­nand ou encore Bagel­stein, voi­là que l’en­seigne de cui­sine asia­tique Woko a déci­dé de s’ins­tal­ler dans un local qui lui per­met­tra d’ac­cueillir une cen­taine de clients en même temps. “C’est un local assez étroit, mais avec un étage”, com­mente Minh-Duc Truong, créa­teur de l’en­seigne qui compte déjà cinq res­tau­rants ouverts, dont un à Eur­alille.

Le nou­veau res­tau­rant pro­po­se­ra, comme ses pré­dé­ces­seurs, une cui­sine viet­na­mienne ser­vie minute aux affa­més. “L’i­dée, à l’o­ri­gine, est de pro­po­ser une alter­na­tive à Mc Do, raconte Minh-Duc Truong. Il fal­lait que ça reste acces­sible au plus grand nombre, et ce que soit aus­si rapi­de­ment ser­vi que Mc Do.” Mais avec une qua­li­té de pro­duits impec­cable. “Nous avons une offre res­treinte de six plats, parce qu’ils sont cui­si­nés à la demande, à la minute.Les pad thaï, nouilles sau­tées et autres bahn-mi sont faits sur place.Aucun des plats n’est cui­si­né à l’a­vance. Seuls les nems sortent de notre cui­sine cen­trale, mais d’a­près une recette à nous, avec un dosage des légumes de la viande très pré­cis.

Pour l’ou­ver­ture, dites à vos esto­macs de patien­ter encore un peu. Les tra­vaux dans le res­tau­rant vont durer encore plu­sieurs semaines.On espère vrai­ment pou­voir ouvrir fin décembre, début jan­vier max.” Vous pen­sez bien qu’on vous en dit plus sur la date pré­cise dès qu’on nous met au cou­rant.

En atten­dant, vous pou­vez aller tes­ter le Woko d’Eu­ra­lille, dans le genre de food cor­ner qui donne sur la place Fran­çois-Mit­ter­rand. Et sinon, si ça vous inté­resse, le nou­veau res­tau­rant aura besoin de 25 per­sonnes pour faire tour­ner la mai­son. Ren­dez-vous ici pour envoyer son joli CV mis à jour.