L’asso Nasdac fête sa fin dans un dernier barouf

Dans Festival, Lille, Night Night
Scroll par là

Nasdac, c’est le Fivestival, la compétition internationale de mölkky, des actions culturelles à foison et onze ans de bons et loyaux services pour les habitants de Fives et autour. Nasdac, c’est fini. Mais pas sans lever son verre une dernière fois. 

Y’a des moments, on vous jure, on trouve la vie un peu pas juste. Depuis onze ans, l’association Nasdac s’évertuait à ambiancer Fives dans la bonne humeur avec des événements tous plus gratuits les uns que les autres. Et voilà que l’argent a manqué. “Comme pour beaucoup de petites associations, les aides et financements ont été revus à la baisse“, résume Jean Demuynck, chargé de com’ pour l’association. Il est l’un des quatre salariés qui, de fait, perdent leur job. “On trouve ça triste, bien sûr. C’est un coup dur. Mais heureusement, à Fives, il y a d’autres associations qui font vivre le quartier.

Et puis bon, Nasdac étant une asso qui aimait célébrer, il va de soi que la fin de cette période va être fêtée. “On se disait que c’était trop bête de s’arrêter juste comme ça, raconte Jean. On avait envie d’organiser un dernier événement. Alors on fait un dernier barouf vendredi à la salle des fêtes de Fives“. Toute l’équipe sera là, et tout le monde est le bienvenu, dans la limite des places disponibles. “L’entrée est gratuite, c’est vraiment ouvert à tout le monde.” Au programme de cette chouette soirée : plusieurs DJ sets et un live, dont vous découvrirez la nature sur place.

On précise, tout de même que l’idée n’est pas de faire de cette soirée un genre de veillée funèbre. La morosité restera à l’entrée de la salle, l’objectif est de s’amuser une dernière fois grâce à Nasdac. Ensuite ? “L’association a créé plein de microdynamiques, comme la chorale Give Me Fives qui s’est montée en association.” Seule la structure meurt, pas l’envie. Donc l’espoir demeure.

L’entrée est gratuite, mais on vous conseille de vous inscrire : la jauge est limitée à 200 pour cette soirée.