Le Barnett’s, nouveau venu du Vieux-Lille

Dans Bière, Food Porn, Lille
Scroll par là

On est passé voir le Barnett’s, un nouveau bar très prometteur rue Saint-Sébastien dans le Vieux-Lille. Bon, on va se dire les choses sans chichi, pour arriver jusqu’à eux il vous faudra traverser le quartier historique tel Frodo à travers les terres du Mordor. En vrai ce n’est pas si loin (prenez un vélo quand même).

Une fois arrivés (y’a des girafes dessinées un peu partout, pouvez pas vous tromper), vous aurez peut-être l’occasion d’y croiser Dante et Lucas, les deux frangins originaires de Reims qui se sont associés avec l’idée d’ouvrir un bar dans la capitale des Flandres. Le Barnett’s c’est une affaire de famille donc, raconte Justine, la community manager/influenceuse/serveuse (qu’on ne vienne pas nous dire que les jeunes ne bossent pas).

“Le projet initial, c’était d’avoir un bar convivial et chaleureux dans lequel on pourrait venir après le boulot pour se détendre un peu, sans se prendre la tête.

Justine

Ça tombe bien, des adjectifs comme ceux-là, ça nous tease tout de suite. Mais quels sont les arguments de ce nouveau venu dans le game de la nuit lilloise ? Alors faisons la liste : une carte des bières fournie par l’Abbaye des saveurs qui fait plaisir ; côté nourriture c’est La Cerise sur l’Apéro avec leurs chips pop-art et terrines maison qui s’occupe de l’approvisionnement. Pour l’instant, l’équipe préfère se concentrer sur la confection de planches (testées et approuvées par nos soins) le soir en attendant de trouver un(e) cuisinier(ère) digne de ce nom : alors si vous êtes motivés, à vos C.V !

Vous serez contents d’apprendre qu’en plus de leur salle principale et de leur terrasse, on peut aussi y trouver une cave aménagée avec… un billard et un babyfoot. La cave peut aussi se réserver.

Là, franchement, on a juste été obligé de dire bravo parce que ce genre d’initiative, c’est trop rare ces derniers temps. En parlant d’initiatives, les Rémois ont de bonnes idées et des projets : on a entendu parler de soirées crêpes mais aussi raclette (oui) qui seraient dans les tiroirs … De quoi égayer nos longues nuits d’hiver en réconciliant les communautés bretonnes et suisses. Magnifique on vous dit.

D’ici là, on peut toujours y venir pour regarder les matchs qui y sont religieusement diffusés chaque semaine autour d’un godet. 

La page Facebook très active du bar c’est par ici et son instagram juste