Les trottinettes électriques vont bientôt devoir déserter les trottoirs

Dans La rue, Politique, Transport
Scroll par là

Ce n’est pas de notre fait, pro­mis on n’a (fon­da­men­ta­le­ment) rien contre les trot­ti­nettes élec­trique. Mais les adeptes sont tel­le­ment nom­breux aujourd’­hui que la ministre des Trans­ports Eli­sa­beth Borne a annon­cé mar­di à l’Assemblée natio­nale qu’elles seraient bien­tôt inter­dites sur les trot­toirs pour évi­ter les acci­dents qui sont, eux aus­si, de plus en plus nom­breux. 

Bien-sûr qu’ils sont pra­tiques ces nou­veaux engins de dépla­ce­ment per­son­nels (aka EDP, oui, ils ont leur petit nom) comme les gyro­podes, les hover­boards et ces fameuses trot­ti­nettes élec­triques. On ne jet­te­ra pas la pierre à ceux qui optent pour eux plu­tôt que pour leur vieille voi­ture die­sel pour aller au taf ou à la fac. Le pro­blème, c’est qu’il y en a main­te­nant de plus en plus en ville et qu’il va fal­loir faire une petite mise à jour sur le code de la route pour les inté­grer dedans.

La ministre des Trans­ports a donc annon­cé mar­di à l’As­sem­blée que ces EDP vont donc avoir leur propre caté­go­rie de véhi­cules dans le fameux code. Le but ? Mieux régle­men­ter leur usage. Pour le moment, les trot­ti­nettes élec­triques sont “tolé­rées” et peuvent coha­bi­ter avec les pié­tons sur les trot­toirs si leur vitesse ne dépasse pas les 6km/h. Sauf que cer­tains bolides peuvent pous­ser au-des­sus de 20 km/h. Du coup, pour évi­ter de mettre en dan­ger les pié­tons, la ministre entend les ban­nir des trot­toirs.

Où vont-elles donc rou­ler alors ? “Pistes, bandes cyclables ou zones 30, explique Eli­sa­beth Borne. La ministre pré­cise que cette nou­velle régle­men­ta­tion sera plus ou moins flexible car les maires auront aus­si leur mot à dire. Côté timing, on ne sait pas encore quand elle entre­ra en vigueur. 

Et sinon, juste pour info, selon les der­niers chiffres de la Sécu­ri­té rou­tière publiés dans Le Pari­sien, les acci­dents liés à la trot­ti­nette (élec­triques ou non) ou encore impli­quant des rol­lers ont vu leur nombre aug­men­ter de 23% l’an­née der­nière. Mais le nombre des ventes d’EDP aug­mente encore plus vite. Tout va trop vite en fait.