Jack, futur maire de Lille ?

Dans La rue, Lille, Politique, WTF

@ZacharieBodson

Scroll par là

Jack, vous voyez sa trombine un peu partout sur les murs de Lille depuis que le street-artist Zacharie Bodson détourne son image (petit flashback ici). Et bien attendez-vous à la voir de plus en plus. Oui, c’est officiel,  Zach Jack brigue la mairie de Lille et vient de lancer sa campagne pour les élections de 2020. Arrêtez de faire les gros yeux, on vous explique tout sur ce projet artistico-politique sérieux qui, un peu comme Vozer, ne compte pas se pendre au sérieux.

Une passion politique, un coup de pub, un acte de révolte, un projet artistique ?
En fait c’est à la fois tout ça et pas du tout
“. Bon, bah Zacharie Bodson sait déjà comment répondre aux journalistes politiques apparemment. Son avatar Jack Nicholson est donc fin prêt pour se lancer dans la campagnes des prochaines élections municipales lilloises.

S’il ne connaît pas encore le nom de tous ses futurs adversaires, “Jack sera au rendez-vous“, promet Zach qui le situe “entre la gauche et la dictature” sur l’échiquier politique. Ce qui a décidé le street artist lillois à se lancer dans cette “vraie-fausse campagne” comme il l’appelle, ce sont les premières bisbilles entre les potentiels candidats au beffroi ces derniers mois. “J’ai l’impression que tout le monde se présente à la mairie, alors je me suis dis : pourquoi pas moi ? Pourquoi pas Jack ? Il va pouvoir porter la voix de la culture dans cette campagne municipale“.

Lire aussi : 
Avec #Jackinvasion, le street artist Zacharie Bodson investit les murs de Lille

Mais Jack ce n’est pas que ça, ajoute Zacharie. C’est aussi la question de l’appropriation de la rue, donc de l’espace public et aussi de l’écologie“. Le street artist lillois compte faire les choses bien avec un véritable programme basé sur le simple constat : Pas de programme, pas de déception“. 

Mais il compte aussi bosser ses sujets à fond pour pouvoir donner des conf’ de presse dignes de ce nom, faire du tractage sur les marchés et répondre à des interviews. Parce que même si Zacharie Bodson voit bien Jack avec l’écharpe de maire, il espère surtout faire passer des messages aux (jeunes) Lillois avec ce projet à trois objectifs bien calibrés :

  • Inciter les jeunes à réfléchir sur la politique locale, “parce qu’il n’y a pas que les présidentielles qui comptent“. 
  • S’opposer à la montée des populismes qu’on constate partout, que ce soit en France ou dans le reste du monde.
  • Mettre un coup de projecteur sur ces personnalités politiques “qui ne se lanceront dans cette campagne que par pur égocentrisme“. 

Voilà, vous en savez un peu plus sur ce nouveau candidat qui se lance dans la course au Beffroi. Ouvrez l’œil, de nouvelles affiches “Jack Lille 2020” devraient déferler dans les rues de Lille ces prochains mois.

Et pour suivre le candidat dans sa vraie-fausse campagne, direction sa page Facebook. Pour ce qui est des autres candidats, on vous fera un topo général dès que tout le monde aura lancé, officiellement comme Jack, sa campagne municipale.